Chris Amon

pilote automobile / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Chris Amon?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

Christopher Amon, dit Chris Amon, né le à Bulls (en) en Nouvelle-Zélande et mort le à Rotorua en Nouvelle-Zélande[1], est un pilote de course automobile néo-zélandais.

Chris Amon
Description de cette image, également commentée ci-après
Chris Amon en 1973.
Biographie
Nom complet Christopher Arthur Amon
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau de la Nouvelle-Zélande Bulls (Nouvelle-Zélande)
Date de décès (à 73 ans)
Lieu de décès Drapeau de la Nouvelle-Zélande Rotorua (Nouvelle-Zélande)
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Carrière
Années d'activité 1963-1976
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Reg Parnell Racing
Lola Cars
Team Lotus
Cooper Car Company
Scuderia Ferrari
March Engineering
Matra Sports
Martini Racing
Tyrrell Racing
Chris Amon Racing
British Racing Motors
Ensign
Statistiques
Nombre de courses 96
Pole positions 5
Podiums 11
Victoires 0
Champion du monde 0

Il a disputé quatorze saisons de Formule 1, de 1963 à 1976, soit 96 Grands Prix, sans remporter aucune victoire en championnat. Il a obtenu onze podiums et a terminé trente fois dans les points. Il a décroché cinq pole positions, trois meilleurs tours en course et a marqué 83 points au championnat du monde de Formule 1, ce qui en fait un des pilotes les plus malchanceux de l'histoire du sport automobile, eu égard à son talent. Il est recordman du nombre de tours menés sans gagner un Grand Prix (183). Son meilleur classement en championnat du monde est une quatrième place en 1967. Hors championnat, Chris Amon a remporté deux victoires au volant d'une Formule 1, le BRDC International Trophy 1970 sur March et le Grand Prix d'Argentine 1971 sur Matra.

En Sport-Prototypes, Chris Amon a connu plus de succès puisqu'il a remporté trois victoires en championnat du monde (24 Heures du Mans en 1966, 24 Heures de Daytona et 1 000 km de Monza en 1967).

Oops something went wrong: