Coloni FC187 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coloni FC187.

Coloni FC187

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coloni FC187

Présentation
Équipe
Enzo Coloni Racing Car System
Constructeur Coloni
Année du modèle 1987
Concepteurs Maurizio Ori
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Triangles superposés, tirants
Suspension arrière Triangles superposés, tirants
Nom du moteur Ford-Cosworth DFZ
Cylindrée 3 494 cm³
575 ch à 10 500 tr/min
Configuration V8 à 90°
Position du moteur Arrière longitudinale
Boîte de vitesses Coloni/Hewland
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque
Poids 510 kg
Dimensions Empattement : 2 800 mm
Voie avant : 1 750 mm
Voie arrière : 1 550 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 32.
Nicola Larini
Début Grand Prix automobile d'Italie 1987
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
2000
Championnat constructeur 16e avec aucun point

Chronologie des modèles (1987)

La Coloni FC187, également connue sous la dénomination Coloni C1, est la première monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Coloni en championnat du monde de Formule 1 1987. Elle est pilotée par l'Italien Nicola Larini qui a représenté les couleurs de cette équipe en championnat international de Formule 3000 1986.

Historique

En 1987, Enzo Coloni souhaite engager son écurie en Formule 1. Il demande alors au jeune ingénieur italien Maurizio Ori, qui travaillait auparavant pour Dallara, de concevoir un châssis répondant à la réglementation technique de la discipline-reine du sport automobile. Première monoplace conçue par Coloni, la FC187 se conforme par anticipation à la réglementation en vigueur en 1988 avec un pédalier en retrait de l'axe des roues avant et des voies larges. Cette monoplace, de livrée intégralement jaune, est propulsée par un moteur V8 atmosphérique Ford-Cosworth développant 575 chevaux[1].

La FC187 fait sa première apparition lors de son Grand Prix national, en Italie, onzième manche du championnat. Nicola Larini, vingt-septième des qualifications, ne parvient pas à se qualifier puisque seuls vingt-six pilotes sont autorisés à prendre le départ de la course. Néanmoins, il devance de près d'une seconde l'AGS JH22 de Pascal Fabre[2].

Coloni fait l'impasse sur le Grand Prix suivant, au Portugal, et revient en Espagne avec une FC187 dotée de soubassements, de radiateurs et d'échappements modifiés[3],[4]. Ces améliorations permettent à Larini d'obtenir de justesse la vingt-sixième et dernière place qualificative pour la course, à 8,5 secondes de la pole position établie par Nelson Piquet (Williams). L'Italien abandonne au neuvième tour, à la suite de la casse de sa suspension, alors qu'il était vingt-deuxième[5],[6].

Coloni ne dispute pas les trois dernières manches du championnat disputées en dehors du continent européen, faute d'un budget suffisant, mais prend part à l'intégralité de la saison 1988.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Résultats détaillés de la Coloni FC187 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1987 Enzo Coloni Racing
Car System
Ford-Cosworth
DFZ V8
Goodyear BRÉ SMR BEL MON DET FRA GBR ALL HON AUT ITA POR ESP MEX JAP AUS 0 16e
Nicola Larini Nq Abd.

Légende : ici

Résultats du Trophée Colin Chapman

En 1987, les écuries Tyrrell, Larrousse, AGS, March Engineering et Coloni, toutes équipées d'un moteur Ford, participent au trophée Colin Chapman dédié aux équipes utilisant un moteur atmosphérique. Coloni se classe cinquième de ce trophée, sans avoir marqué de point.

Nicola Larini, éligible au trophée Jim Clark récompensant le meilleur pilote utilisant un bloc atmosphérique est quant à lui huitième, sans avoir marqué de point.

Résultats détaillés de la Coloni FC187 au Trophée Colin Chapman
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1987 Enzo Coloni Racing
Car System
Ford-Cosworth
DFZ V8
Goodyear BRÉ SMR BEL MON DET FRA GBR ALL HON AUT ITA POR ESP MEX JAP AUS 0 5e
Nicola Larini Nq Abd.

Légende : ici

Notes et références

  1. « Italie 1987 - Présentation des écuries », sur statsf1.com (consulté le 22 décembre 2019)
  2. « Qualifications du Grand Prix d'Italie 1987 », sur statsf1.com (consulté le 22 décembre 2019)
  3. « Portugal 1987 - Présentation des écuries », sur statsf1.com (consulté le 22 décembre 2019)
  4. « Espagne 1987 - Présentation des écuries », sur statsf1.com (consulté le 22 décembre 2019)
  5. « Qualifications du Grand Prix d'Espagne 1987 », sur statsf1.com (consulté le 22 décembre 2019)
  6. « Classement du Grand Prix d'Espagne 1987 », sur statsf1.com (consulté le 22 décembre 2019)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coloni FC187
Listen to this article