Coloni FC188 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coloni FC188.

Coloni FC188

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coloni FC188
Coloni FC188B
La Coloni FC188B lors d'une démonstration sur le circuit de Donington Park en 2008
Présentation
Équipe
Coloni SpA
Constructeur Coloni
Année du modèle 1988-1989
Concepteurs Roberto Ori
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Nom du moteur Ford-Cosworth DFZ (1988)
Ford-Cosworth DFR (1989)
Cylindrée 3 494 cm³
585 ch à 11 000 tr/min
Configuration V8 ouvert à 90°
Position du moteur Centrale-arrière
Boîte de vitesses Coloni
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear (1988)
Pirelli (1989)
Histoire en compétition
Pilotes 1988
31.
Gabriele Tarquini
1989
31.
Roberto Moreno
32.
Pierre-Henri Raphanel
Début Grand Prix automobile du Brésil 1988
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
21000
Championnat constructeur 1988 : 18e avec aucun point
1989 : 18e avec aucun point

Chronologie des modèles (1988-1989)

La Coloni FC188, également connue sous la dénomination Coloni C2, est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie italienne Coloni dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 1988 et des cinq premières manches du championnat du monde de Formule 1 1989. À partir du Grand Prix d'Italie 1988, une version B est engagée. En 1988, elle est pilotée par l'Italien Gabriele Tarquini. L'année suivante, Coloni engage deux exemplaires de sa monoplace, confiés au Brésilien Roberto Moreno et au Français Pierre-Henri Raphanel. Elle est mue par un moteur V8 Ford-Cosworth.

Historique

Saison 1988

Après avoir participé à deux Grands Prix en 1987, l'écurie Coloni dispute, en 1988, sa première saison complète de Formule 1. La petite équipe italienne met au point la FC188, une évolution de la Coloni FC187 qui s'en distingue par des pontons plus courts ne la rendant pas pour autant plus maniable[1].

Lors de la manche inaugurale au Brésil, Gabriele Tarquini, qualifié vingt-cinquième, abandonne après la rupture du roulement du moyeu arrière-droit[2],[3]. À Saint-Marin, l'Italien, qualifié dix-septième, est victime d'un problème d'accélérateur alors qu'il occupait la quatorzième place[4],[5]. À Monaco, un bris de suspension le contraint à nouveau à l'abandon[6].

Au Grand Prix du Mexique, Coloni termine pour la première fois de son histoire une course de Formule 1 ; Tarquini, dont la FC188 est désormais équipée de freins en carbone, franchit l'arrivée en quatorzième position, à cinq tours du vainqueur, Alain Prost (McLaren)[7]. Lors du Grand Prix suivant, au Canada, Tarquini réalise la meilleure performance de l'histoire de Coloni en Formule 1, en terminant huitième de la course alors qu'il n'a plus d'essence[8],[9],[10].

Après une série de quatre Grands Prix soldés par autant de non-préqualifications, la FC188 est dotée d'une nouvelle carrosserie allégée de sept kilogrammes[11]. À son volant, Tarquini se qualifie vingt-deuxième du Grand Prix de Hongrie et termine treizième et dernier de la course, à cinq tours du vainqueur, Ayrton Senna (McLaren)[12],[13]. En marge du Grand Prix de Belgique, Coloni recrute l'ingénieur Christian Vanderpleyn en tant que directeur technique ; il est rejoint par ses adjoints Michel Costa et Frédéric Dhainaut[14].

Lors de la manche suivante, en Italie, Coloni engage une version B de la FC188 qui se caractérise par de nouveaux ailerons et des pontons raccourcis d'une cinquantaine de centimètres[15]. Tarquini ne se qualifie qu'à une seule reprise, lors du Grand Prix automobile du Portugal où, élancé depuis la vingt-sixième place, il termine onzième, à cinq tours de Prost[16].

Saison 1989

Peu avant la fin de la saison 1988, Frédéric Dhainaut annonce le recrutement, pour la saison 1989, du Brésilien Roberto Moreno soutenu par le cigarettier Marlboro. Il est rejoint par le Français Pierre-Henri Raphanel, soutenu également par Marlboro et aussi par la chaîne de télévision La Cinq, détenue par Silvio Berlusconi. Les deux pilotes doivent disputer les cinq premières manches du championnat avec la FC188B, le temps que la Coloni FC189 soit prête[17].

Raphanel et Moreno ne réussissent à se qualifier que pour le Grand Prix de Monaco. Élancé depuis la dix-huitième place, le Français abandonne au dix-neuvième tour à cause d'une panne de boîte de vitesses, tout comme Moreno au quarante-quatrième tour, alors qu'il était parti vingt-cinquième[18],[19].

La FC188B est remplacée par la FC189 à partir du Grand Prix du Canada.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Résultats détaillés des Coloni FC188 et FC188B en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1988 Coloni SpA Ford-Cosworth
DFZ V8
Goodyear BRÉ SMR MON MEX CAN DET FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 0 14e
Gabriele Tarquini Abd Abd Abd 14e 8e Npq Npq Npq Npq 13e Abd Nq 11e Npq Npq Nq
1989 Coloni SpA Ford-Cosworth
DFR V8
Pirelli BRÉ SMR MON MEX USA CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 0* 18e
Roberto Moreno Nq Nq Abd Nq Nq
Pierre-Henri Raphanel Npq Npq Abd Npq Npq

Légende : ici

Notes et références

  1. « Coloni FC188 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  2. « Qualifications du Grand Prix du Brésil 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  3. « Brésil 1988 - Le Grand Prix », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  4. « Qualifications du Grand Prix de Saint-Marin 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  5. « Saint-Marin 1988 - Le Grand Prix », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  6. « Monaco 1988 - Le Grand Prix », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  7. « Classement du Grand Prix du Mexique 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  8. « Classement du Grand Prix du Canada 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  9. « Canada 1988 - Le Grand Prix », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  10. « Meilleur classement de l'écurie Coloni en course », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  11. « Hongrie 1988 - Présentation de l'épreuve », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  12. « Qualifications du Grand Prix de Hongrie 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  13. « Classement du Grand Prix de Hongrie 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  14. « Belgique 1988 - Présentation de l'épreuve », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  15. « Italie 1988 - Présentation de l'épreuve », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  16. « Classement du Grand Prix du Portugal 1988 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  17. « Présentation de la saison 1989 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  18. « Qualifications du Grand Prix de Monaco 1989 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)
  19. « Classement du Grand Prix de Monaco 1989 », sur statsf1.com (consulté le 4 mars 2020)

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coloni FC188
Listen to this article