Josse Franssen - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Josse Franssen.

Josse Franssen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La mise en forme de cet article est à améliorer (septembre 2018). La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Comment faire ? Les points d'amélioration suivants sont les cas les plus fréquents : Les titres sont pré-formatés par le logiciel. Ils ne sont ni en capitales, ni en gras. Le texte ne doit pas être écrit en capitales (les noms de famille non plus), ni en gras, ni en italique, ni en « petit »… Le gras n'est utilisé que pour surligner le titre de l'article dans l'introduction, une seule fois. L'italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d'œuvres, noms de bateaux, etc. Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal. Elles sont entourées par des guillemets français : « et ». Les listes à puces sont à éviter, des paragraphes rédigés étant largement préférés. Les tableaux sont à réserver à la présentation de données structurées (résultats, etc.). Les appels de note de bas de page (petits chiffres en exposant, introduits par l'outil «  Source ») sont à placer entre la fin de phrase et le point final[comme ça]. Les liens internes (vers d'autres articles de Wikipédia) sont à choisir avec parcimonie. Créez des liens vers des articles approfondissant le sujet. Les termes génériques sans rapport avec le sujet sont à éviter, ainsi que les répétitions de liens vers un même terme. Les liens externes sont à placer uniquement dans une section « Liens externes », à la fin de l'article. Ces liens sont à choisir avec parcimonie suivant les règles définies. Si un lien sert de source à l'article, son insertion dans le texte est à faire par les notes de bas de page. Insérer une infobox (cadre d'informations à droite) n'est pas obligatoire pour parachever la mise en page. Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification. Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d'un autre article.
Josse Franssen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
ForestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaines
Archives conservées par
Maison unifamiliale Art Déco, rue de Heembeek, Neder-Over-Heembeek
Maison unifamiliale Art Déco, rue de Heembeek, Neder-Over-Heembeek

Josse Franssen est un architecte né à Bruxelles le et mort en 1990 à Forest.

Biographie

Josse Franssen est diplômé architecte de l’académie des Beaux-arts de Bruxelles. Il effectue son stage auprès de l’architecte Victor Horta, figure proue de l’Art Nouveau belge. Il n’a jamais reproduit le style architectural de son maître mais il est resté en contact avec celui-ci jusqu’à la mort de ce dernier. Grand admirateur de Louis Herman De Koninck, il s’emploie à défendre une architecture rationnelle et fonctionnelle. La présentation même de ses projets est conçue pour mettre en évidence la clarté et la logique de l’organisation spatiale de ses réalisations.

Sa carrière professionnelle commence en 1929, âgé de 23 ans il remporte le Prix du concours Van De Ven avec la construction d’une maison unifamiliale à Forest. Cet événement précoce marque ainsi le début de sa carrière. Ce premier concours remporté est l’occasion pour Josse Franssen d’exprimer son attachement strict au mouvement moderne.

Durant l’entre deux guerres il construit de nombreuses villas à Bruxelles et à Louvain ainsi que quelques immeubles à appartements. Il se fait un nom au sein des architectes modernistes belges et devient membre des CIAM (Congrès Internationaux d’Architecture Moderne, 1929-1959) et par la suite du groupe «Espace».

Après la seconde guerre mondiale, l’explosion démographique des années 50 donne un coup de fouet au domaine de la construction et Josse Franssen se spécialise dans la construction d’immeubles à appartements.

En 1952, il crée la Société Belge des Urbanistes et Architectes Modernistes (SBUAM) pour laquelle il réalise en 1953 une maison modèle au Heysel. En 1958, Josse Franssen est chargé de présenter la classe «Architecture Belge» à l’Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles. Il réalise donc le palais du groupe « Banque et Assurance » et reçoit le « Grand Prix d’Architecture ».

De 1961 à 1962, il est élu par ses pairs à la présidence de la Société Centrale d’Architecture en Belgique (SCAB). Il siège au conseil de la Direction de la Fédération Royale des Sociétés d’Architecture de Belgique (DFRSAB) où il fonde la revue FAB et reçoit par la suite le prix biannuel de la « médaille d’or » des architectes Belges de 1961 à 1968.

En 1970, le gouvernement provincial du Brabant lui décerne sa médaille et organise une succincte exposition rétrospective de son travail.

Il était également un grand amateur et collectionneur d’art et était convaincu d’une complémentarité entre l’art et l’architecture. C’est pour cela qu’il prenait soin d’installer une œuvre artistique dans la majorité de ses projets, comme c’est le cas pour l’entrée de la résidence Brugmann (conçu en 1949) et pour la Résidence Coghen (1952-1955) à Bruxelles.[1],[2],[3]

Réalisations remarquables

Maison JF (1931) et ML (1935)

Au Square Coghen, Josse Franssen construit côte à côte et en deux temps deux habitations unifamiliales dans un îlot de lotissements modernistes parmi des constructions d’architectes comme de Koninck, Verbruggen ou Delville, l’ensemble formant un tout homogène, grâce entre autres à l’utilisation d’un enduit blanc comme enveloppe.

La première maison (à gauche sur les photos), à la croisée de l’Art Déco et du Style International, est terminée en 1931. Celle-ci a subi une importante transformation structurelle: les trois bandes verticales du côté de l’entrée entre lesquelles s’intercalent un auvent divisé, des persiennes et des détails sculpturaux ont été supprimés. Un mur habillé d’une simple fenêtre les a remplacés.

Habitée dès 1935, la seconde maison (ML, à droite sur les photos), mitoyenne de la maison JF est de taille modeste, dite à budget limité, d’un étage de vie au dessus du rez-de-chaussée avec une pièce/studio sur la toiture-terrasse. L’entrée se fait latéralement. Du living en L part un escalier léger conduisant au studio. La terrasse pouvait être isolée au moyen de tentures sur tringles métalliques. Malgré l’exiguïté des pièces, une impression de grandeur se dégage du living grâce aux larges baies vitrées.

La maison est en très bon état. Seules les tringles de la toiture-terrasse ont disparu. La porte de garage n’est plus d’origine mais respecte les intentions du premier dessin.

  • Maison ML, Suare Coghen 11, 1080 Uccle.
    Maison ML, Suare Coghen 11, 1080 Uccle.
  • Maison JF, Square Coghen 11, 1080 Uccle
    Maison JF, Square Coghen 11, 1080 Uccle

Résidence Wahis (1956-1957)

L’immeuble en arc de cercle combinait une station service et des appartements; dont les deux premiers niveaux étaient composés de garages et locaux secondaires, le rez-de-chaussée de la station service, la conciergerie ainsi qu’un appartement et enfin les cinq niveaux suivants étaient identiques proposant cinq types d’appartements différents.

“Soulignons comme particularités, les séchoirs sur les terrasses, les balcons à double accès en façade avant, les dispositions des volets et niches à radiateurs en dehors de l’aire utile des pièces. Suppression ou du moins diminution des sources possibles de courants d’air, absence d’encombrement des radiateurs[4].”

Les couleurs ont été modifiées à certains endroits notamment ; l’encadrement des portes sur les balcons n’est plus bleu mais rouge et les châssis ne sont plus blancs mais rouges.          

  • Résidence Wahis
    Résidence Wahis
  • Auvent d'entrée
    Auvent d'entrée
  • Balcons des appartements
    Balcons des appartements
  • En arrière-plan : immeuble Europa I, de J Franssen
    En arrière-plan : immeuble Europa I, de J Franssen

Résidence des Nations ( 1955-1958)

L’immeuble consiste en deux volumes perpendiculaires l’un par rapport à l’autre. La partie côté avenue Franklin Roosevelt est composée de six étages avec une toiture terrasse. La deuxième partie, côté avenue du Pérou est composée de cinq étages avec également une toiture terrasse.

Les deux volumes reposent sur un rez-de-chaussée parsemé de pilotis et sont reliées par un mince corps de bâti traité en terrasse.

Les façades principales sont creusées de petites loggias avec des balconnets et rythmées par le dessin des châssis.

Les façades sont entièrement refaites à neuf, les châssis ont donc été modifiés ainsi que les couleurs des façades et des garde-corps dans des tons gris, roses et blancs.

  • Résidence des Nations (1955-1958). Vue depuis av. F Roosevelt
    Résidence des Nations (1955-1958). Vue depuis av. F Roosevelt
  • Résidence des Nations (1955-1958). Vue depuis av du Pérou
    Résidence des Nations (1955-1958). Vue depuis av du Pérou
  • Résidence des Nations (1955-1958). Jonction entre les deux immeubles
    Résidence des Nations (1955-1958). Jonction entre les deux immeubles
  • Résidence des Nations (1955-1958). Vue latérale av. F Roosevelt
    Résidence des Nations (1955-1958). Vue latérale av. F Roosevelt
  • Résidence des Nations (1955-1958). Entrée principale
    Résidence des Nations (1955-1958). Entrée principale

Œuvres

Liste exhaustive.

  • 1927 : Maison unifamiliale, Rue des coteaux 156, 1030 Schaerbeek.
  • 1928 : Maison V, Rue des vignes 49, 1000 Bruxelles.
  • 1928 : Villa du Dr. VC, Leuvensebaan, 3040 Neerijse.
  • 1929 : Maison de V.P, Rue du stade 7, 1190 Forest.
  • 1929 : Immeuble à appartements, Avenue du Champs de la Couronne 115-117, 1020 Laeken.
  • 1929 : Maison du Tailleur, Avenue messidor 9, 1180 Uccle.
  • 1930 : Immeuble à appartements, Rue de Flandres, 1000 Bruxelles. ((Référence souhaitée))
  • 1930-31 : Villa JF, Square Coghen 11, 1180 Uccle.
  • 1931 : Maison Blank, Avenue Seghers 13, 1081 Koekelberg.
  • 1932 : Immeuble à appartements, Rue des riches Claires 9, 1000 Bruxelles.
  • 1932 : Villa MK (pied à terre pour émissions radiophoniques), 1930 Nossegem.
  • 1932 : Villa du Pr A.Fauville, Avenue Vandenbempt 58, 1348 Hervelle-Louvain.
  • 1932 : Immeuble à appartements (logements populaires), Parvis Saint Jean Baptiste 53, 1080 Molenbeek-Saint-Jean.
  • 1933 : Maison unifamiliale, Jules Vandenbemptlaan 85, 3000 Louvain.
  • 1933-34 : Villa Van Overbergh, Boulevard de Malines, 3000 Louvain.
  • 1934 : Immeuble à appartements, Rue de Soignies 17-19, 1000 Bruxelles.
  • 1934-35 : Villa, Rue verte, 6183 Trazegnies.
  • 1935 : Villa ML, Square Coghen 9, 1080 Uccle.
  • 1936 : Maison unifamiliale, Rue Mechelsevest, 3000 Louvain.
  • 1936 : Immeuble à appartements (logements populaires), Chaussée d'Alsenberg, 1080 Uccle. ((Référence souhaitée))
  • 1936-37 : Maison A Van A, Avenue de Messidor 50, 1180 Uccle
  • 1937-38 : Immeuble industriel avec appartements, Rue de Namur, 3000 Louvain.
  • 1938 : Maison Van T, Rue Zwartebeek 7, 1180 Uccle.
  • 1939 : Immeuble à appartements, Rue de l’Ecole 1, 1000 Bruxelles.
  • 1939-40 : Projet d’usine Van Damme, Rue des Goujons 7, 1070, Anderlecht.
  • 1940: Immeuble à appartements avec RDC commercial, Place Jef Mannekens, 1080 Molenbeek-Saint-Jean.
  • 1942: Transformation de la villa de M. Van Damme, Avenue des Marroniers 18, 1640 Rhone de Saint Genése.
  • 1945 : Immeuble à appartements, Avenue Max Roos 26-28, Schaerbeek, 1030 Schaerbeek.
  • 1945 : Eglise notre Dame de la Visitation, 5190 Jemeppe s/Sambre.
  • 1949 : Immeuble à appartements : Avenue Brugmann n°217-217a, 1050 Bruxelles.
  • 1950 : Immeuble à appartements, Boulevard Brand Whitlock 77, 1200 Woluwé-Saint-Lambert.
  • 1952 : Maison unifamiliale MP, Rue de Heembeek 199, 1120 Bruxelles (Neder-Over-Heembeek).
  • 1952 : Librairie Fonteyn, Place Foch, 3000 Louvain.
  • 1953 : La Maison modèle de la S.B.U.A.M., salon de l’enfance au palais des beaux arts de Bruxelles.
  • 1954 : Immeuble à appartements, Boulevard Brand Whitlock 76, 1200 Woluwé-Saint-Lambert.
  • 1955 : Immeuble à appartements Coghen, Avenue Coghen 244, 1180 Uccle.
  • 1955 : Résidence des Nations, 250-264 avenue Franklin Roosevelt et 266-268 avenue Franklin Roosevelt, done sur l'Avenue du Pérou, 1000 Bruxelles.
  • 1955 : Immeuble à appartements Wahis I, Avenue Gustave Latinis 152-154 et Boulevard Général Washis 2-4, 1030 Schaerbeek.
  • 1955 : Espo internationale du textile, aménagement et décoration de la façade du palais du centenaire, Palais du prestige, 1000 Bruxelles.
  • 1955 : Immeuble à appartements Wahis II, Boulevard général Washis 30-32, 1030 Schaerbeek Exposition Universelle de 1958 Roy, 1000 Bruxelles.((Référence souhaitée))
  • 1958 : Pavillon des Banques et Compagnies d’Assurance, Exposition Universelle de 1958, 1000.Bruxelles
  • 1958 : Classe « Architecture Belge » à l’Exposition Universelle de 1958, 1000 Bruxelles.
  • 1959 : Appartements Europa I, Boulevard Leopold III 1-8, 1030 Schaerbeek.
  • 1959 : Appartements Avenue Motière 50, 1190 Forest.
  • 1959 : Appartements Coghen II, Avenue Coghen / rue des Cottages.((Référence souhaitée))
  • 1959 : Bureaux « Belliard », Rue Belliard.((Référence souhaitée))
  • 1960 : Appartements place Flagey.((Référence souhaitée))
  • 1960 : Maison de deux logements, Chaussée de Heacht 1145, 1030 Schaerbeek.
  • 1961: Immeuble appartements « les Ombrayes », Avenue des Ombrayes/Gribournat, 1200 Woluwe-Saint-Lambert.
  • 1962 : Immeuble à appartements, Boulevard genéral Washis 10-12, 1030 Schaerbeek. ((Référence souhaitée))
  • 1962 : Immeuble à appartements « Europa 2 », Drève de Nivelles, 1200 Woluwe-Saint-Pierre.
  • 1963 : Immeuble à appartements Wahis III. ((Référence souhaitée))
  • 1963 : Immeuble à appartements, Rue Claes, 1030 Schaerbeek.
  • 1964 : Immeuble à appartements, Rue de l’Anémone 14, 1180 Uccle.
  • 1965 : Immeuble à appartements Curie, Avenue Pierre Curie. ((Référence souhaitée))
  • 1966 : Projet pour un musée Provincial.
  • 1968 : Immeuble à appartements Montjoie, Avenue Montjoie 142, 1180 Uccle.
  • 1968 : Villa type pour cadre.
  • 1968 : Centre de la Défense sociale, Route de Glons, 4452 Paifve.
  • 1968 : immeuble à appartements « La Bane », JB. Lebarre/ R. V. Gambier. ((Référence souhaitée))
  • 1969 : immeuble à appartements, Rue de Florence 41-43, 1050 Ixelles.
  • 1969 : Musée de Roeck, Maison Communale. ((Référence souhaitée))

Notes et références

  1. « josse franssen », VUB,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2017)
  2. « inventaire du patrimoine architectural - inventaris van het bouwkundig erfgoed », sur www.irismonument.be (consulté le 24 janvier 2017)
  3. « LISTE DES FONDS - Archives d‘Architecture Moderne », Archives d‘Architecture Moderne,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2017)
  4. La Maison, 1959, n°8, 265 p.

Bibliographie

Livres

  • COLLECTIF, 1890 1972 Bruxelles guide d’architecture, à l’initiative de la société belge des urbanistes et architectes modernistes, Bruxelles, éd. par le Ministère de la Culture Française, 1972, p.76.
  • LACOUR, Marc, 50 ans d’architecture à Bruxelles, éd. Centre d’Etude de Recherche et d’Action en Architecture, 1989.
  • ARON, Jacques, BURIAT, Patrick, PUTTEMANS, Pierre, Le guide de l’architecture moderne à bruxelles, Belgique, éd. de l’Octogone, coll. Détours, 1993, p.100.
  • BURNIAT, Patrick, PUTTEMANS, Pierre, VANDENBREEDEN, Jos, L’Architecture moderne à Bruxelles, Belgique, éd. de l’Octogone, 2000, p. 232.
  • BERCKMANS, Caroline, BERNARD, Pierre, Bruxelles ’50 ’60 Architecture moderne au temps de l’Expo 58, éd. Aparté, 2007.
  • BRAL, Guido Jan, La Cité administrative de l’Etat, Belgique, éd. par le Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, 2007, p. 12.
  • CULOT, Maurice (dir.), Bruxelles architectures de 1950 à aujourd’hui, Espagne, éd. des Archives d’Architecture Moderne, 2012, p. 19-20, 25, 58-60, 83, 86, 93-95, 177.

Mémoire

  • . Amory Samuel ; Moreno-Vacca, Sébastian, Thèses : Rénovation durable du patrimoine moderniste d’après 1945 : une étude de cas : la résidence « Les nations » de l’architecte Josse Franssen, 2015, LCA/NIV 2, M-15.

Publications

  • « Villa du Dr. V.C », La technique des travaux, 1929, n.1.
  • « Immeuble à appartements », La Maison, 1946, n. 3.
  • « Usine », La Maison, 1946, n. 5.
  • « Immeuble à appartements », La Maison, 1946, n. 7.
  • « Un immeuble d’appartements sur 1 et 2 niveaux », 1949, La Maison, 1949, vol. 5, n. 7, pp. 201-203, 225.
  • « Immeuble à appartements », Forum, 1950.
  • « Immeuble de logement à deux niveaux », Rythme, 1950, n. 5, pp. -7.
  • « La résidence Brugmann », La Maison, 1952, vol. 8, n. 7, pp. 216-218.
  • « Habitation à Uccle, Architecture », 1952, n. 5, p. 147.
  • « Immeuble d’appartements », Architecture, 1952, n. 5, pp. 144-146….
  • « La résidence “Brand Whitlock” à Bruxelles», La Maison, 1953, vol. 9, n. 4, pp. 121-124, 135.
  • « Petite maison urbaine », La maison, 1954, n.8, p.235.
  • « Immeuble à appartements », La Maison, 1956, vol. 12, n. 9, pp. 259-260.
  • « Résidence Coghen à Bruxelles », Architecture, 1957, n. 22, pp. 882-883.
  • « Pavillon exposition 1958 », La Maison, 1958, n. 7.
  • « La résidence Wahis, à Bruxelles », La Maison, 1959, vol. 15, n. 8, pp. 262-266.
  • « Station service et appartements modestes », La Maison, 1959, vol. 15, n. 4, pp. 123-125.
  • « Immeuble à appartements à Bruxelles », La Maison, 1960, vol. 16, n. 4, pp. 116-118.
  • « Le complexe d’appartements “Europa 1”», La Maison, 1966, vol. 22, n. 4, pp. 115-118….
  • « Résidence Europa 1 Boulevard Léopold II Bruxelles », Architecture, 1966, n. 70, pp. 345-347.
  • « Eglise Notre Dame de la Visitation », La Maison, 1968, n. 11.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Josse Franssen
Listen to this article