Un marché financier est un marché sur lequel des personnes physiques, des sociétés privées et des institutions publiques peuvent négocier des titres financiers, matières premières et autres actifs, à des prix qui reflètent l'offre et la demande. Les titres comprennent des actions et des obligations, ainsi que des produits de base, notamment des métaux précieux ou des produits de base agricoles.

Le marché financier comprend le marché primaire (produit neuf) et le marché secondaire (produit d'occasion) qui sont complémentaires.

Il existe également des marchés en général (dont beaucoup sont négociés) et des marchés spécialisés (dans lesquels un seul est échangé). Le marché fonctionne en plaçant un grand nombre d'acheteurs et de vendeurs intéressés, y compris des particuliers, des entreprises et des agences gouvernementales, dans un "lieu" facilitant ainsi leur recherche mutuelle. Une économie qui s'appuie fortement sur l'interaction des acheteurs et des vendeurs pour allouer les ressources s'appelle une économie de marché (économie de marché financier[1]) par opposition à une économie dirigée (économie d'endettement[1]) ou à une économie non marchande.

Les marchés financiers ont entre autres pour objectif de faciliter :

  • la collecte et l'investissement de capitaux (sur les marchés de capitaux) ;
  • le transfert des risques (sur les marchés de produits dérivés) ;
  • l'établissement de valeurs et de taux (cotations) ;
  • le métier mondial avec l'intégration des marchés financiers ;
  • le transfert de liquidité (sur les marchés monétaires) ;
  • le commerce international (sur les marchés monétaires).