Nicole Maurey - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Nicole Maurey.

Nicole Maurey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nicole Maurey
Nicole Maurey
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web

Nicole Maurey est une actrice française ancienne élève du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, née le à Bois-Colombes et décédée le à Versailles[1]. Elle est la seule actrice européenne[réf. souhaitée] à avoir rempli, année après année, le fameux contrat de sept ans avec Hollywood, de Little boy lost (George Seaton,1953) à High time (Blake Edwards,1960), tous deux avec Bing Crosby. Elle eut aussi pour partenaires Robert Taylor, Charlton Heston, Alec Guinness, Rex Harrisson, Danny Kaye, Curd Jurgens et Mickey Rooney. Elle devait jouer Catherine de Médicis aux côtés de Roger Moore dans Diane de Poitiers (David Miller, 1955) mais fut remplacée par l´Italienne Marisa Pavan.

Biographie

Elle commence par la danse, mais passe au cinéma en 1944 avec le rôle-vedette du film Blondine d'Henri Mahé. Après avoir travaillé avec Robert Bresson et Sacha Guitry, elle est sollicitée par Hollywood dans les années 1950, et est à l'affiche avec Bing Crosby dans Little Boy Lost en 1953, Charlton Heston dans Le Secret des Incas, Danny Kaye dans Me and the Colonel en 1958 et Robert Taylor dans La Maison des sept faucons.

Elle s'installe en Grande-Bretagne dans les années 1960, et apparaît dans quelques films. Dans cette période, son film le plus notable est un classique de la science-fiction La Révolte des Triffides ((en) The Day of the Triffids) de Steve Sekely, en 1962.

De retour en France, on la voit essentiellement dans des téléfilms jusqu'au milieu des années 1980 dont Les nuits de la colère d'après la pièce d'Armand Salacrou .

Nicole Maurey est décédée à l’âge de 89 ans et est incinérée au crématorium du cimetière de la Porte de Trivaux à Clamart.

Filmographie

Théâtre

Doublage

Références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Nicole Maurey
Listen to this article