Marcel Charles Benoist, dit Robert Benoist, né le à Auffargis (Yvelines) et mort le [1] à Buchenwald, est un pilote automobile et résistant français.

Robert Benoist
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marcel Charles Benoist
Nationalité
Activité
  • Pilote automobile
  • Résistant
  • Agent spécial du SOE
Autres informations
Arme
Conflits
Sport
Lieu de détention
Distinction
Robert Benoist gagnant du Grand Prix de l'UMF Cyclecars du Mans en 1922, sur Salmson VAL.
Robert Benoist, vainqueur sur Delage au Grand Prix de l'A.C.F. 1925.
Robert Benoist vainqueur sur glace à Gjersjoin, en février 1926 (Norvège, sur Delage).
R. Benoist au Grand Prix de San Sebastián 1926.
Robert Benoist vainqueur du Grand Prix de l'ACF 1927.
Robert Benoist recevant le trophée du vainqueur du Grand Prix de l'ACF.
Robert Benoist (à G.) futur vainqueur du Grand Prix d'Italie 1927, sur Delage 155B.
Robert Benoist futur vainqueur du GP d'Angleterre 1927, sur Delage 155B à Brooklands.
Robert Benoist et Attilio Marinoni, victorieux à Spa en 1929, lors des 24 Heures.
Bugatti vainqueur des 24 Heures du Mans 1937, avec Robert Benoist et Jean-Pierre Wimille.

Fils de Gaston Benoist, garde-chasse chez les Rothschild, il est vainqueur du Grand Prix automobile de France en 1925 et 1927, des Grand Prix d'Italie, d'Espagne, de Grande-Bretagne en 1927 également et finalement officieux champion du monde la même année (seul le titre constructeur existant alors). Il est en outre vainqueur des 24 heures du Mans (en équipe avec Jean-Pierre Wimille) en 1937[2] et de celles de Spa en 1929.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en tant qu'agent secret du Special Operations Executive[3] (SOE), il devient membre du réseau CHESTNUT puis chef du réseau CLERGYMAN. Arrêté par les Allemands, il est déporté et exécuté à Buchenwald.