Rudolf Steiner

occultiste autrichien, fondateur de l'anthroposophie / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Rudolf Steiner ([ˈʁuːdɔlf ˈʃtaɪ̯nɐ][1]), né le à Donji Kraljevec (Croatie, royaume de Hongrie) et mort le à Dornach (Suisse), est un polygraphe[2] et occultiste autrichien.

Rudolf Steiner
Rudolf Steiner vers 1905.
Fonction
Directeur de la Société anthroposophique universelle
Allemagne
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
(à 64 ans)
Dornach (Suisse)
Sépulture
Nom de naissance
Rudolf Joseph Lorenz Steiner
Nationalité
Autrichien et Suisse
Domicile
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
Organisation
A travaillé pour
Religion
Mouvement
Influencé par
Distinction
Signature
Plaque commémorative
Vue de la sépulture.

Principalement connu comme fondateur de l'anthroposophie, une doctrine spirituelle, il va dans un second temps proposer sur la base de cette doctrine, des applications dans le domaine de l'éducation, l'agriculture et de la médecine. Ces pratiques, qu'il développa dans les années 1920, sont considérées comme pseudo-scientifiques. Elles persistent de nos jours à travers plusieurs disciplines (agriculture biodynamique, médecine anthroposophique, écoles Steiner-Waldorf, danse Eurythmie).

Écrivain prolifique, il est l'auteur de plus de vingt ouvrages sur la philosophie, l'occultisme et la spiritualité, et a tenu plus de six mille conférences transcrites aujourd'hui dans plus de trois cents volumes à partir de notes sténographiées (en grande partie non relues par lui). Ses ouvrages principaux sont :

Après des études écourtées à la Technische Hochschule de Vienne (université technique de formation des ingénieurs), il travaille à la Goethe und Schiller-Archiv de Weimar (Archives de Goethe et Schiller) comme responsable de l'édition des œuvres scientifiques de Goethe[7]. Il est ensuite rédacteur en chef du Magazin für Literatur à Berlin.

Devenu membre de la Société théosophique, puis secrétaire général de la section allemande en 1902, il s'en sépare dix ans plus tard pour fonder la Société anthroposophique[8] à laquelle il consacrera les quinze dernières années de sa vie. Durant ces dernières quinze années le centre de son activité se situera à Dornach, près de Bâle, en Suisse.

Il est notamment connu pour avoir été à la base de la pédagogie Steiner-Waldorf, un courant pédagogique fondé sur ses conceptions éducatives et anthroposophiques.