cover image

Saint-Sébastien (en espagnol : San Sebastián ; en basque : Donostia) est une ville du Nord de l'Espagne, capitale de la province du Guipuscoa, dans la Communauté autonome basque. Elle est le siège du diocèse de Saint-Sébastien et de la province maritime de Saint-Sébastien.

Quick facts: Administration, Pays , Communauté autonome , ...
Saint-Sébastien
San Sebastián (es)
Donostia (eu)

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Espagne
Communauté autonome  Pays basque
Province Guipuscoa
Comarque Donostialdea
District judic. Saint-Sébastien
Budget 466 978 310 [1] (2008)
Maire
Mandat
Eneko Goia (EAJ-PNV)
2019-2023
Code postal 20001 à 20018
Démographie
Gentilé Donostiarra (eu, es) / Easonense (es) /Donostiens (fr)
Population 188 102 hab. ()
Densité 3 089 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 17″ nord, 1° 59′ 08″ ouest
Altitude m
Superficie 6 089 ha = 60,89 km2
Distance de Madrid 473 km
Rivière(s) l'Urumea
Bordée par Mer Cantabrique
Divers
Saint patron saint Sébastien (20 janvier)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Saint-Sébastien
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Saint-Sébastien
Géolocalisation sur la carte : Pays basque
Saint-Sébastien
Liens
Site web donostia.eus
    Close

    Baignée par les eaux de la mer Cantabrique, à l'embouchure de la rivière Urumea, elle doit une grande partie de sa célébrité à sa rade, la baie de la Concha, encadrée par deux éminences rocheuses, les monts Igeldo et Urgull, véritables balcons naturels d'où on appréhende une grande partie de la cité, l'océan et les paysages vallonnés des environs. La ville compte sur la présence de nombreux monuments (cathédrale du Bon Pasteur, basilique Sainte-Marie du Chœur, palais de Miramar, pont María Cristina, arènes d'Atocha, place de la Constitution et rues pittoresques du centre historique), musées (musée des sciences, de la chasse à la baleine, musée Chillida-Leku) et d'un aquarium. Le palais Kursaal, édifié en 1998, est caractéristique de l'architecture contemporaine.

    Importante place militaire et base navale au Moyen Âge, la ville est détruite à plusieurs reprises par des incendies au cours de son histoire. Le dernier d'entre eux, consécutif à la guerre d'indépendance en 1813, est à l'origine d'un grand projet de reconstruction urbaine mené au cours du XIXe siècle. Les murailles qui enserraient la ville sont détruites en 1863, permettant l'édification de quartiers modernes (ensanches), tel le quartier d'Amara. À partir de 1885, la reine régente Marie-Christine prend l'habitude de venir en villégiature à Saint-Sébastien, suivie par sa cour, puis par la bourgeoisie. La ville devient une station balnéaire réputée, et ne tarde pas à être surnommée « La perle du Cantabrique », nom qui est passé à la postérité.

    Forte d'une population de 188 102 habitants (2021), au sein d'une aire urbaine de 436 500 habitants (2010), c'est une ville universitaire et un pôle économique majeur, centrée notamment sur le tourisme et les activités commerciales. Elle accueille chaque année depuis 1953 le Festival international du film de Saint-Sébastien, de renommée internationale, et le Festival de jazz de Saint-Sébastien depuis 1966. En 2016, la ville a été la capitale européenne de la culture, avec Vratislavie[2].

    Oops something went wrong: