Saul Rubinek - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Saul Rubinek.

Saul Rubinek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saul Rubinek
Saul Rubinek au Comic-Con de San Diego, en 2012.
Nom de naissance Saul Rubinek
Naissance (71 ans)
Föhrenwald, Allemagne
Nationalité
Canadien
Allemand
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Producteur
Compositeur
Films notables True Romance
Séries notables Warehouse 13

Saul Rubinek, est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur et compositeur canado-allemand, né le à Föhrenwald (Allemagne).

Biographie

Jeunesse

Saul Rubinek est le fils de Frania et Israel Rubinek, juifs Ashkénazes de Pologne. Durant la Seconde Guerre mondiale, ses parents ont échappé à la Shoah, en étant cachés par des agriculteurs polonais pendant plus de deux ans (Sauvetage de Juifs par des Polonais pendant la Shoah). Puis, juste après sa naissance, la famille déménage au Canada[1].

Carrière

Il débute au théâtre à l'âge de vingt ans au Festival de Stratford du Canada.

Vie privée

De 1973 à 1987, il a été marié avec Kate Lynch[2].

Le 16 septembre 1990, il se remarie avec Elinor Reid avec qui il a deux enfants[2].

Filmographie

Acteur

Cinéma

Télévision

Téléfilms
  • 1976 : The Rimshots
  • 1978 : Interrogation in Budapest
  • 1979 : The Wordsmith : Mervyn Kaplansky
  • 1979 : Sanctuary of Fear : Jerry Stone
  • 1980 : Clown White : M. Freed
  • 1983 : The Terry Fox Story : Dan Grey
  • 1983 : Dusty : Dusty
  • 1984 : Concealed Enemies : Harold Shapero
  • 1985 : The Suicide Murders : Benny Cooperman
  • 1986 : Murder Sees the Light : Benny Cooperman
  • 1986 : Half a Lifetime : Sam
  • 1987 : Prescription for Murder : Carl
  • 1987 : Hitting Home : Owen Hughes
  • 1993 : Meurtre que je n'ai pas commis (Woman on the Run: The Lawrencia Bembenek Story) : Bill Bryson
  • 1993 : Les Soldats de l'espérance (And the Band Played On) : Dr Jim Curran
  • 1995 : The Android Affair (TV) : Fiedler
  • 1995 : Hiroshima (TV) : Leo Szilard
  • 1995 : Mort clinique (Nothing Lasts Forever)
  • 1997 : Color of Justice (TV) : Norm
  • 1998 : Blackjack (TV) : Thomas
  • 1999 : Chantage sans issue (36 Hours to Die) (TV) : Morano
  • 2000 : The Golden Spiders: A Nero Wolfe Mystery (TV) : Saul Panzer
  • 2000 : The Bookfair Murders (TV) : Martin P. Barrett
  • 2001 : Laughter on the 23rd Floor (TV) : Ira Stone
  • 2002 : Bleacher Bums (TV) : Reid
  • 2002 : Gleason : George « Bullets » Durgom
  • 2002 : The Brady Bunch in the White House : Sal Astor
  • 2003 : Pancho Villa dans son propre rôle (And Starring Pancho Villa as Himself) : Eli Morton
  • 2004 : Call Me: The Rise and Fall of Heidi Fleiss : Dr Paul Fleiss
  • 2004 : Coast to Coast : Gary Pereira
  • 2006 : Jesse Stone : Une ville trop tranquille (Jesse Stone: Night Passage) : Hasty Hathaway
  • 2006 : Behind the Camera: The Unauthorized Story of 'Diff'rent Strokes' : Fred Silverman
  • 2007 : Jesse Stone : L'Empreinte du passé (Jesse Stone: Sea Change) : Hasty Hathaway
  • 2010 : Jesse Stone : Sans remords (Jesse Stone: No Remorse) : Hasty Hathaway
  • 2011 : Jesse Stone : Innocences perdues (Jesse Stone: Innocents Lost) : Hasty Hathaway
  • 2012 : Jesse Stone : Bénéfice du doute (Jesse Stone: Benefit of the Doubt) : Hasty Hathaway
  • 2016 : A Bronx Life de Phill Lewis : Saul
Séries télévisées

Réalisateur

  • 1998 : Jerry and Tom
  • 2001 : Club Land (téléfilm)
  • 2002 : Bleacher Bums (téléfilm)
  • 2005 : Cruel But Necessary
  • 2015 : Arguments (court métrage)

Scénariste

  • 1987 : So Many Miracles (documentaire)
  • 2015 : Arguments (court métrage)
  • 2016 : Polina (postproduction)

Producteur

  • 1987 : So Many Miracles (documentaire)
  • 1998 : Jerry and Tom

Compositeur

Distinctions

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses

Nominations

  • Genie Awards 1983 : meilleur acteur dans un rôle principal pour By Design
  • Genie Awards 1989 : meilleur acteur dans un rôle principal pour The Outside Chance of Maximilian Glick
  • Gemini Awards 1998 : meilleure performance d'acteur dans un second rôle dans un téléfilm ou une mini-série dramatique pour Hiroshima
  • Genie Awards 1999 : meilleur acteur dans un rôle principal pour Pale Saints
  • Gemini Awards 2008 : meilleure performance d'acteur dans un second rôle dans un téléfilm ou une mini-série dramatique pour The Trojan Horse

Voix françaises

En France, Paul Borne[3],[4] est la voix française la plus régulière de Saul Rubinek. Michel Dodane[5],[3],[6] et Pascal Casanova[3],[6],[5] l'ont également doublé à trois reprises chacun.

Notes et références

  1. Saul Rubinek Biography - Yahoo! Movies
  2. a et b https://www.imdb.com/name/nm0007210/bio
  3. a b c d e f g h et i « Comédiens ayant doublé Saul Rubinek en France », sur Doublagissimo.
  4. a et b « Doublages effectués par Paul Borne », sur Doublage Séries Database.
  5. a b c d e f g h i j k l et m Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  6. a b c et d Carton du doublage français télévisuel.
  7. « Fiche du doublage français du film Rush Hour 2 », sur Voxofilm.
  8. « Doublages effectués par Michel Mella » sur La Tour des Héros.
  9. a b et c « Comédiens ayant doublé Saul Rubinek en France », sur RS Doublage.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Saul Rubinek
Listen to this article