Silvester Takač - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Silvester Takač.

Silvester Takač

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Silvester Takač
Biographie
Nationalité
Yougoslave
Serbe
Naissance (80 ans)
Lieu Đurđevo (Yougoslavie)
Taille 1,68 m (5 6)
Période pro. 1958-1974
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1955-1958
Vojvodina Novi Sad
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1958-1966
Vojvodina Novi Sad
182 (62)[1]
1966-1969
Stade rennais
094 (44)[2]
1969-1974
Standard de Liège
111 (44)[3]
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1960-1966
Yougoslavie
015 0(2)[4]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1975-1978
DJK Constance
1978-1982
RFC Liège
1982-1984
FC Cologne
adjoint
1984-1985
FC Sochaux
1985-1986
RC Paris
1987-1994
FC Sochaux
1996-1997
OGC Nice
1998
OGC Nice
2001
Raja Casablanca
2001-2002
CS Sfaxien
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Silvester Takač, né le à Đurđevo, est un joueur puis entraîneur de football yougoslave. Il évolue en tant que joueur au poste d'attaquant dans les années 1950, 1960 et 1970.

Biographie

En club

Silvester Takač commence sa carrière de joueur au Vojvodina Novi Sad. Avec ce club, il est champion de Yougoslavie en 1966.

En , Silvester Takač quitte la Yougoslavie et rejoint la France, en signant un contrat avec le Stade rennais. Avec le club breton, il dispute 85 matchs en Division 1, marquant 37 buts dans ce championnat. Il réalise sa meilleure saison en 1967-1968, où il inscrit 15 buts.

En 1969, il rejoint la Belgique, en s'engageant avec le club du Standard de Liège. Avec le Standard il est sacré Champion de Belgique à deux reprises et atteint par deux fois la finale de la Coupe de Belgique.

En équipe nationale

Silvester Takač reçoit 15 sélections en équipe de Yougoslavie entre 1960 et 1966. Il inscrit deux buts en équipe nationale.

Avec la Yougoslavie, il remporte la médaille d'or lors des Jeux olympiques de 1960. Lors de cette compétition, il ne dispute qu'un seul match, face à la Turquie. Silvester Takač participe ensuite avec la Yougoslavie aux Jeux olympiques de 1964 organisés à Tokyo. Il dispute cette fois-ci trois matchs : un face à l'Allemagne, puis un face au Japon, et enfin un dernier contre la Roumanie[5].

Carrière d'entraîneur

Après sa carrière de joueur, Silvester Takač se reconvertit en entraîneur. Il entraîne tout d'abord le club germanique du DJK Constance. Ensuite, pendant 4 saisons, de 1978 à 1982, il dirige les joueurs du RFC Liège. Puis de 1982 à 1984, il est l'entraîneur adjoint du FC Cologne.

En 1984, Silvester Takač prend les rênes du FC Sochaux-Montbéliard. Après une seule saison, il rejoint le Racing Paris de l'ambitieux Jean-Luc Lagardère. Il parvient à faire monter le club parisien en Division 1 en étant sacré champion de France de Division 2 en 1986.

Silvester Takač retourne ensuite en Franche-Comté, où il atteint la finale de la Coupe de France en 1988 avec l'équipe franc-comtoise. Il reste sept saisons à Sochaux. Il part ensuite entraîner l'OGC Nice. Avec le club azuréen, il remporte la Coupe de France en 1997, la toute dernière disputée au Parc des Princes, ce qui constitue le principal titre de sa carrière de manager.

En 2001, Silvester Takač rejoint le continent africain, en dirigeant le club marocain du Raja de Casablanca. Il prend ensuite la tête de l'équipe tunisienne du Club sportif sfaxien. C'est avec ce club qu'il met un terme à sa carrière d'entraîneur.

Carrière

Carrière de joueur

Carrière d'entraîneur

Palmarès

Palmarès de joueur

Palmarès d'entraîneur

Source

  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, 1997.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Silvester Takač
Listen to this article