cover image

Serbie

pays d'Europe du Sud / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

La Serbie (/sɛʁ.bi/), en forme longue la république de Serbie (en serbe : Srbija (/sř̩.bi.ja/) et Republika Srbija, en serbe en écriture cyrillique : Сpбија et Република Сpбија), est un État des Balkans occidentaux et de l’Europe du Sud, parfois située en Europe centrale[4] ; son régime politique est de type démocratie parlementaire monocamérale. La Serbie est frontalière de la Roumanie à l'est-nord-est, de la Bulgarie au sud-est, de la Macédoine du Nord au sud-sud-est, du Kosovo au sud, du Monténégro au sud-ouest, de la Bosnie-Herzégovine à l'ouest, de la Croatie au nord-ouest et de la Hongrie au nord-nord-ouest. Sa capitale est Belgrade.

République de Serbie

(sr-Cyrl) Република Сpбија

(sr-Latn) Republika Srbija


Drapeau de la Serbie

Armoiries de la Serbie
Hymne en serbe : Боже правде (Bože Pravde, « Dieu de justice »)
Fête nationale
· Événement commémoré
  • Régions sous contrôle gouvernemental
  • Kosovo sécessionniste
Administration
Forme de l'État République parlementaire
Président Aleksandar Vučić
Présidente du gouvernement Ana Brnabić
Parlement Assemblée nationale
Langues officielles Serbe
Capitale Belgrade

44° 48′ N, 20° 23′ E

Géographie
Plus grande ville Belgrade
Superficie totale 88 361 km2
(classé 111e)
Superficie en eau 0,13 %
Fuseau horaire UTC +1 (été +2)
Histoire
Entité précédente
Royaume de Serbie
Empire serbe
Premier soulèvement serbe
Second soulèvement serbe
Traité de Berlin
Royaume des Serbes, Croates et Slovènes
Royaume de Yougoslavie
République fédérative socialiste de Yougoslavie
République fédérale de Yougoslavie
Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro
République de Serbie
Démographie
Gentilé Serbe
Population totale (2023[1]) 8 593 344 hab.
(classé 105e)
Densité Erreur d’expression : nombre inattendu. hab./km2
Économie
PIB nominal (2022) 65,037 milliards de dollars
+ 3,12 % (90e)
PIB (PPA) (2022) 163,599 milliards de dollars
+ 10,03 % (81e)
PIB nominal par hab. (2022) 9 502,708 de $
+ 3,53 % (89e)
PIB (PPA) par hab. (2022) 23 903,725 de $
+ 10,47 % (125e)
Taux de chômage (2022) 9,8 % de la pop. active
- 2,07 % (179e)
Dette publique brute (2022) Nominale
3 817,165 milliards de дин.
+ 6,05 %
Relative
55,645 % du PIB
- 2,66  %
IDH (2021) 0,802[2] (très élevé ; 63e)
Monnaie Dinar serbe (hormis le sud du Kosovo qui fait usage de l'euro) (RSD​)
Divers
Code ISO 3166-1 SRB, RS​
Domaine Internet .rs[3]
.срб
Indicatif téléphonique +381
Organisations internationales ONU : 2000
COE : 2003
OMC : 2004 (observateur)
OIF : 2006 (membre associé)
UE : 2012 (candidat reconnu)
CPLP : 2018 (observateur)
BAII : 2019

Les populations slaves, dont les Serbes, s’installèrent au début du VIIe siècle dans la région des Balkans. Auparavant, la population était constituée d'Illyriens, de Grecs Macédoniens et Thraces, et de petites ethnies montagnardes. Au Moyen Âge, un puissant État serbe se constitua progressivement, qui atteignit son apogée au XIVe siècle, sous le règne de l'empereur Stefan Dušan (en cyrillique : Cтефан Душан). Aux XIVe et XVe siècles, la Serbie fut progressivement attaquée par les Ottomans et le pays resta en leur possession jusqu’au XIXe siècle.

À la suite de deux soulèvements contre les Turcs, le premier en 1804, le second en 1815, une principauté de Serbie fut créée, autonome vis-à-vis de la Sublime Porte en 1830, officiellement indépendante en 1878. La principauté devint royaume de Serbie en 1882. Après la Première Guerre mondiale, se constitua progressivement un rassemblement de tous les Slaves méridionaux autour de la monarchie serbe : le royaume des Serbes, Croates et Slovènes fut proclamé en 1918 et il prit le nom de royaume de Yougoslavie en 1929. Après la Seconde Guerre mondiale, la Serbie devint une unité fédérée au sein de la république fédérative socialiste de Yougoslavie. Les années 1990 sont marquées par la dissolution progressive de la Yougoslavie. En 2006, la Serbie est redevenue totalement indépendante après que le Monténégro a décidé de quitter l’union de Serbie-et-Monténégro.

Le , le Kosovo, qui était jusqu’alors considéré comme une province au sein de la république de Serbie sous l'égide des Nations unies, avec sa résolution 1244, a déclaré unilatéralement son indépendance. Cette indépendance est contestée et non-reconnue par la Serbie[5] et par une majorité des pays membres de l'Organisation des Nations unies.

Le , la Serbie effectue une demande d'adhésion formelle à l'Union européenne[6]. Le , la Commission européenne octroie officiellement le statut de candidat à la Serbie[7]. La Serbie est militairement neutre[8],[9] .