Le Sport Club Corinthians Paulista est le plus grand club brésilien omnisports basé à São Paulo, connu surtout pour sa section de football avec plus de 35 millions de supporteurs.

SC Corinthians Paulista
Généralités
Nom complet Sport Club Corinthians Paulista
Surnoms Timão,
L'équipe du peuple,
Coringão,
Le tout-puissant,
Le blanc et noir du parc São Jorge,
Campeão dos Campeões (
Le champion des champions)[1],
Mosqueteiro[2]
Fondation
Couleurs blanc et noir
Stade Arena Corinthians
(48 000 places)
Siège Rua São Jorge 777 Tatuapé
03087-000 São Paulo/SP
Championnat actuel Brésil - Série A
Président Andrés Sanchez
Entraîneur vacant[3]
Joueur le plus capé Wladimir (803)
Meilleur buteur Cláudio Christovam de Pinho (en) (306)
Site web www.corinthians.com.br
Palmarès principal
National[4] Championnat du Brésil (7)
Coupe du Brésil (3)
Championnat de São Paulo (30)
Supercoupe du Brésil (1)
International[4] Coupe du monde des clubs (2)
Copa Libertadores (1)
Recopa Sudamericana (1)

Maillots

Domicile
Extérieur
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Brésil de football 2022
0

Fondé en 1910, le Corinthians est le second club de football brésilien le plus suivi au Brésil après Flamengo[5]. Le club est le plus titré du championnat de São Paulo du XXe siècle. En 2000, le club remporte son premier titre international avec la première édition de la coupe du monde des clubs de la FIFA. Elle est de nouveau remportée en 2012 au Japon, où plus de 35 000 supporters ont fait le déplacement, après avoir été sacré champion de la Copa Libertadores sans aucune défaite et la meilleure campagne de l'histoire du football brésilien.

Le club a compté dans ses rangs des joueurs de premier rang, comme Sócrates, Rivelino, Garrincha, Domingos da Guia, Casagrande, Zé Maria, Marcelinho Carioca Gamarra et Gilmar (considéré comme le meilleur gardien de but brésilien de tous les temps) ou plus récemment Ronaldo, Roberto Carlos, Paulinho, Willian, Carlos Tévez, Javier Mascherano et Renato Augusto. Ses fans sont connus comme "O Bando de Loucos" ("La Bande des Fous").

Ce club est aussi connu pour son mouvement idéologique appelé la démocratie corinthiane, reconnue au Brésil comme l'une des plus importantes actions menées dans l'intention de combattre la dictature militaire brésilienne. Né en 1981 et mené notamment par Sócrates, Wladimir et Casagrande, ce mouvement unique au monde s’essoufflera en 1985 avec le départ de ses deux meneurs brésiliens.