La notion de vigilance peut renvoyer à plusieurs réalités.

  • Dans le domaine de l'éthologie, la vigilance est l'un des comportements-clé pour la survie de l'individu (et du groupe chez les animaux sociaux ou élevant leurs petits), notamment vis-à-vis des prédateurs et d'autres sources de danger ainsi que lors de la recherche de nourriture (tant pour les prédateurs que pour les populations proies).
  • En psychologie, la vigilance est une forme d'attention soutenue de la part d'un individu (ou d'un groupe) occupé à accomplir une tâche particulière. Dans le cerveau humain, l'amygdale joue un rôle central dans l'attention vigilante, l'émotion[1] et de l'apprentissage des réponses apportées à la peur[2]. De nombreux métiers (ex gardien de nuit, contrôleur aérien, opérateurs sur machines dangereuses, chauffeurs, chirurgien...) nécessitent une capacité à maintenir un haut niveau de vigilance durant de longues périodes ; capacité qui fait l'objet d'études en neurologie[3].

Il existe une revue scientifique exclusivement consacrée à ce sujet, titrée Vigilance (en anglais).

Oops something went wrong: