Al Pacino

(1.65) / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Alfredo James Pacino, dit Al Pacino [æl pəˈtʃiːnoʊ][1] est un acteur, scénariste et producteur de cinéma américain d'origine italienne, né le à New York, dans l'arrondissement de Manhattan.

Al Pacino
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Alfredo Agustin Delmacio James Pacino
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis
Enfant
Julie Pacino (d)
Autres informations
Religion
Membre de
Taille
1,7 m
Maîtres
Distinctions
Films notables
Signature

Au cours d'une carrière s'étalant sur plus de cinq décennies, il a reçu de nombreux prix et nominations dont notamment un Academy Award, deux Tony Awards et deux Primetime Emmy Awards. Il est l'un des rares artistes dans le monde à avoir reçu la Triple Crown of Acting, terme récompensant un artiste ayant remporté à la fois un Oscar, un Emmy Award et un Tony Award dans une carrière. Il a également été honoré du Cecil B. DeMille Award en 2001, du American Film Institute Life Achievement Award en 2007 et de la National Medal of Arts en 2011.

Acteur de la Méthode et ancien élève du HB Studio et de l'Actors Studio, où il est formé par Charles Laughton et Lee Strasberg, il fait ses débuts au cinéma à l'âge de vingt-neuf ans avec un rôle mineur dans Me, Natalie (1969). Il obtient un avis favorable pour son premier rôle principal en tant que toxicomane dans Panique à Needle Park (The Panic in Needle Park, 1971). Un large succès et la reconnaissance vient avec le rôle de Michael Corleone dans Le Parrain (The Godfather, 1972), pour lequel il reçoit sa première nomination aux Oscars. Il reprendra le rôle dans les suites Le Parrain 2 (The Godfather: Part II, 1974) et Le Parrain 3 (The Godfather: Part III, 1990). Sa représentation de Michael Corleone est considérée comme l'une des plus grandes performances de l'histoire du cinéma.

Il reçoit des nominations pour l'Oscar du meilleur acteur pour Serpico (1973), Le Parrain 2, Un après-midi de chien (Dog Day Afternoon, 1975) et Justice pour tous (...And Justice for All, 1979), mais le remporte finalement pour avoir joué un vétéran militaire aveugle dans Le Temps d'un week-end (Scent of a Woman, 1992). Pour ses performances dans Le Parrain, Dick Tracy (1990) et Glengarry Glen Ross (1992), il remporte les nominations aux Oscars du meilleur acteur dans un second rôle. D'autres rôles notables incluent Tony Montana dans Scarface (1983), Carlito Brigante dans L'Impasse (Carlito's Way, 1993), Benjamin Ruggiero dans Donnie Brasco (1997), Lowell Bergman dans Révélations (The Insider, 1999) et Jimmy Hoffa dans The Irishman (2019). Il a également joué dans les thrillers Heat (1995), L'Associé du diable (The Devil's Advocate, 1997), Insomnia (2002) ainsi que dans la comédie dramatique Once Upon a Time… in Hollywood (2019).

Passionné de William Shakespeare, il réalise et joue dans Looking for Richard (1996), un documentaire sur la pièce Richard III, dont il a interprété le rôle principal sur scène en 1977. Il joue également le rôle de Shylock dans une adaptation de long métrage de 2004 et une production scénique du Marchand de Venise (The Merchant of Venice) de 2010. Après avoir fait ses débuts au cinéma comme réalisateur avec Looking for Richard, il réalise et joue dans les films Chinese Coffee (2000), Wilde Salomé (2011) et Salomé (2013).

Depuis 1994, il est coprésident de l'Actors Studio et est considéré comme l'un des meilleurs acteurs hollywoodiens encore en profession[2].