cover image

Les années 1990 couvrent la période du au . Elles furent marquées par plusieurs guerres telles que les guerres de Yougoslavie, les guerres en Tchétchénie, le début de la deuxième guerre du Congo, la dislocation de l'URSS ainsi que différentes guerres civiles. Le génocide des Tutsis au Rwanda (800 000 personnes assassinées en trois mois en 1994) fut un des évènements les plus atroces du XXe siècle.

Chronologies
1990 1991 1992 1993 1994
1995 1996 1997 1998 1999
Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Siècles :
XVIIIe XIXe  XXe  XXIe XXIIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe IVe
Calendriers

Au niveau géopolitique, les années 1990 sont marquées par l'effondrement du bloc de l'Est et la fin de la guerre froide. Tant dans ces pays qu'en Occident, cet évènement accélère le déclin de l'idéologie communiste et voit un grand nombre de pays se convertir au libéralisme. La République populaire de Chine s'ouvre au commerce international et aux investissements étrangers.

Alors que la fin du monde bipolaire est symbolisée par la chute du mur de Berlin (9 novembre1989)[1] puis actée par la dislocation de l'URSS (26 décembre 1991), le début des années 1990 marque l’émergence du système unipolaire dominé par l’hégémonie de l’hyperpuissance américaine[2],[3],[4],[5]. Cette redéfinition de l'équilibre des puissances débouche sur l'émergence de la mondialisation, et l'instauration d'un « nouvel ordre mondial »[6]. Les conséquences principales sont : la dissolution du pacte de Varsovie et l'adhésion de pays d'Europe centrale à l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN), la réunification allemande, la Première guerre du Golfe contre l'Irak, un relatif désarmement nucléaire des grandes puissances, les accords d'Oslo comme tentative de résolution du conflit israélo-arabe. Les années 1990 sont également marquées par la fin de l'apartheid en Afrique du Sud, illustrée par la figure de Nelson Mandela.

Les années 1990 sont marquées par le développement des ordinateurs personnels multimédias, la démocratisation d'Internet avec l'email et le World Wide Web, la démocratisation de la téléphonie mobile, ainsi que l'engouement pour les « nouvelles technologies » avec le boom des start-ups. La décennie voit le début des biotechnologies avec le premier clonage, les organismes génétiquement modifiés (OGM), le début du séquençage du génome humain et l'introduction du test ADN par la police scientifique. Le Global Positioning System (GPS) devient opérationnel. En mathématiques, le dernier théorème de Fermat est prouvé par Andrew Wiles ; en astronomie, l'existence de la matière noire et de l'énergie noire est postulée, celle des naines brunes et de planètes hors du système solaire est confirmée, et le télescope spatial Hubble apporte une révolution.

En Occident, on note la popularisation de la musique techno. Le hip-hop monte en puissance et devient l'un des styles les plus populaires à la fin de la décennie. Le sida devient une épidémie importante, notamment dans les pays en développement, et influe sur les comportements sexuels (safe sex). La démocratisation de la télévision par câble et satellite et la libéralisation des ondes apporte une diversification des programmes. L'industrie du jeu vidéo se développe également, et son chiffre d'affaires finit par dépasser celui de l'industrie cinématographique.

Oops something went wrong: