Championnat du monde de Formule 1 2014

De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Le championnat du monde de Formule 1 2014, 65e édition du championnat du monde des pilotes de Formule 1, comporte dix-neuf Grands Prix. Il commence à Melbourne le 16 mars et s'achève à Abou Dabi le 23 novembre. Il est notamment marqué par l'adoption de nouveaux règlements techniques et sportifs : les moteurs V8 atmosphériques des monoplaces sont remplacés par des moteurs V6 turbocompressés hybrides à double système de récupération d'énergie ; l'attribution des points est doublée pour la dernière manche du championnat à Abou Dabi ; les pilotes gardent les mêmes numéros d'une saison sur l'autre, sauf le no 1 attribué au champion du monde ; le Grand Prix d'Autriche fait son retour au calendrier et un nouveau Grand Prix est organisé en Russie, à Sotchi.

Championnat du monde de Formule 1 2014
Description de l'image Formula1_logo93.png.
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 65e
Participants 24 pilotes
Nombre de manches 19 Grands Prix
Site web officiel www.formula1.com
Palmarès
Champion pilote Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton
Champion constructeur Drapeau de l'Allemagne Mercedes

Navigation

La saison est entièrement dominée par Mercedes Grand Prix qui a profité des profondes modifications du règlement technique pour concevoir la meilleure voiture dotée du meilleur moteur. Les pilotes des Flèches d'Argent, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, accumulent dix-huit pole positions, se battent en tête du début à la fin de la saison, et réalisent un record de onze doublés et de seize victoires, n'en laissant échapper que trois, toutes gagnées par Daniel Ricciardo sur Red Bull-Renault. Le titre chez les constructeurs revient pour la première fois à Mercedes, dès la seizième manche à Sotchi, le 12 octobre. Le chassé-croisé en tête du classement des pilotes entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton tourne à l'avantage de ce dernier à partir du Grand Prix de Singapour le 21 septembre. Avec onze victoires, dont la dernière à 50 points à Abou Dabi, le pilote britannique est sacré champion du monde pour la deuxième fois après son titre de 2008, avec 67 points d'avance sur son coéquipier, vainqueur de cinq Grands Prix.

Daniel Ricciardo monte sur le podium pour sa première saison chez Red Bull Racing alors que son coéquipier quadruple champion du monde Sebastian Vettel vit sa première saison sans victoire depuis 2008 avant de rejoindre Ferrari en 2015, après un exercice 2014 raté pour l'écurie italienne.

La saison est marquée par l'accident de Jules Bianchi, sous la pluie à Suzuka, le plus grave en Formule 1 depuis 20 ans puisque le pilote décède des suites de ses blessures à la tête, neuf mois plus tard, sans avoir repris connaissance.

Oops something went wrong: