Championnat du monde de Formule 1 2015

De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Le championnat du monde de Formule 1 2015, 66e édition du championnat du monde de Formule 1 comporte dix-neuf Grands Prix. Il débute le à Melbourne en Australie et s'achève le à Abou Dabi aux Émirats arabes unis.

Championnat du monde de Formule 1 2015
Description de l'image Formula1_logo93.png.
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 66e
Participants 22 pilotes
Nombre de manches 19 Grands Prix
Site web officiel www.formula1.com
Palmarès
Champion pilote Flag_of_the_United_Kingdom_%283-5%29.svg Lewis Hamilton
Champion constructeur Flag_of_Germany.svg Mercedes

Navigation

Mercedes Grand Prix chez les constructeurs, dès la quinzième manche à Sotchi, et Lewis Hamilton chez les pilotes, à l'arrivée de la seizième manche à Austin, remportent les titres mondiaux 2015. C'est leurs deuxièmes sacres consécutifs, Hamilton gagnant de surcroît sa troisième couronne en comptant son titre gagné en 2008. Le pilote britannique et son écurie auront occupé la première place des classements du premier au dernier Grand Prix de cette saison. Dès l'avant-dernière course au Brésil, les podiums sont connus : Nico Rosberg est vice-champion du monde des pilotes comme en 2014 et Sebastian Vettel termine au troisième rang. Du côté des écuries, Ferrari à 275 points de Mercedes et Williams à 446 points prennent les deuxième et troisième places.

Les Flèches d'Argent auront tenu tout au long de la saison, le même rythme qu'en 2014, améliorant même leur record de doublés pour le porter à douze, du premier Grand Prix à Melbourne, au dernier à Abou Dabi, accumulant au passage trente-deux podiums, ce qui constitue un autre record. Comme en 2014 également, avec onze pole positions pour Hamilton et sept pour Rosberg, ils n'en laissent échapper qu'une seule, œuvre de Sebastian Vettel à Singapour, et avec dix victoires pour Hamilton et six pour Rosberg, ils n'en concèdent que trois à la concurrence, toutes remportées par Vettel au volant de sa Ferrari, en Malaisie, en Hongrie et à Singapour. Le quadruple champion du monde allemand monte par ailleurs treize fois sur les podiums pour sa première saison avec l'écurie de Maranello.

Hamilton comme Vettel dépassent Ayrton Senna avec respectivement un total de quarante-trois et quarante-deux victoires, pour s'installer aux troisième et quatrième places du palmarès des vainqueurs de Grand Prix. Au rang des déceptions, figurent au premier rang Red Bull Racing et Renault, qui pour la première fois depuis 2007, n'enregistrent aucune victoire, et McLaren-Honda, en déficit de performance d'un bout à l'autre de la saison.

Oops something went wrong: