Copenhague

capitale du Danemark / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Copenhague (prononcé /kɔ.pə.naɡ/ ; en danois : København /købˈhɑwˀn/ Écouter) est la capitale et la plus grande ville du Danemark. La commune de Copenhague (Københavns Kommune) compte 623 404 habitants[3] en 2014, et son agglomération, le Grand Copenhague, en compte 1 320 628 (). Le nom de Copenhague est généralement donné à l'ensemble du comté de Copenhague, qui regroupe, quant à lui, 1 822 659 habitants. Située sur la côte orientale de l'île de Seeland, face au détroit d'Øresund qui sépare le Danemark de la Suède voisine, Copenhague est reliée à Malmö par le pont de l'Øresund. Son nom danois, København, déformation de Købmandshavn (« le port des commerçants »), rappelle sa position stratégique sur le Kattegat, à proximité immédiate de la mer Baltique.

Quick facts: Administration, Pays , Amt (avant 2007) , Ré...
Copenhague
København (da)

Héraldique

De haut en bas, de gauche à droite : Christiansborg, Marmorkirken, Jardins de Tivoli, Nyhavn.
Administration
Pays Danemark
Amt
(avant 2007)
Copenhague (ville à statut spécial)
Région
(depuis 2007)
Hovedstaden
Maire Sophie Hæstorp Andersen
Code postal 1050-1778, 2100, 2200, 2300, 2400, 2450, 2500
Démographie
Gentilé Copenhagois(es)[1]
Copenhaguois(es)[2]
Population 623 404 hab. (2019)
Densité 7 064 hab./km2
Population de l'agglomération 1 320 629 hab. (2019)
Densité 436 hab./km2
Géographie
Coordonnées 55° 41′ 24″ nord, 12° 35′ 09,6″ est
Superficie 8 825 ha = 88,25 km2
Superficie de l'agglomération 303 000 ha = 3 030 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Danemark
Copenhague
Géolocalisation sur la carte : Danemark
Copenhague
Géolocalisation sur la carte : Hovedstaden
Copenhague
Liens
Site web kk.dk
    Close

    Fondée au Xe siècle par les Vikings, Copenhague est à l'origine un village de pêcheurs, fortifié en 1167. La ville devient la capitale du Royaume de Danemark dès le début du XVe siècle. Au cours du XVIIe siècle, sous le règne du roi Christian IV, elle devient une des plus grandes villes d'Europe du Nord, renforçant son statut de capitale. Après avoir connu les ravages de la peste et de nombreux incendies au XVIIIe siècle, Copenhague voit se construire la vieille ville actuelle, et notamment le quartier de Frederiksstaden et des institutions comme le Théâtre royal danois ou l'Académie royale des beaux-arts. En partie détruite par les troupes de l'amiral Nelson lors de la bataille de Copenhague (1801), la ville est reconstruite dans un style néoclassique durant l'Âge d'or danois. L'urbanisme de Copenhague est rénové à la suite de la Seconde Guerre mondiale par le plan Finger (en), qui organise le développement industriel et urbain autour des cinq voies ferrées partant du centre-ville (Indre By).

    Copenhague est le siège du parlement national (le Folketing), du gouvernement et de la monarchie danoise ; plusieurs institutions se trouvent dans le château de Christiansborg. Elle est également le cœur industriel et financier du pays, accueillant les sièges sociaux des plus grandes entreprises danoises, comme Maersk, Novo Nordisk et la brasserie Carlsberg. Le niveau de vie y est très élevé et le PIB par habitant est parmi les plus importants au monde. Outre un dynamisme industriel dans les services et la pharmaceutique, l'économie de Copenhague est marquée par le développement des cleantechs, en lien avec l'objectif municipal de parvenir à la neutralité carbone d'ici 2025. Les transports en commun et l'usage du vélo sont très fortement développés.

    Le paysage urbain de la ville est caractérisé par ses nombreux ponts, parcs et fronts de mer. Le port de Nyhavn est célèbre pour ses maisons en bois aux façades colorées. Christiania est une communauté intentionnelle autogérée, accueillant une population d'artistes, de hippies et des mouvements alternatifs. Dans le centre historique se trouvent le quartier branché de Vesterbro et le quartier latin, ainsi que le château de Rosenborg, ancienne résidence royale. À l'est, sur la côte, se trouve la citadelle du Kastellet et la statue de La Petite Sirène. Enfin, Copenhague compte deux vastes jardins aujourd'hui transformés en parc d'attractions : le Bakken et les Jardins de Tivoli.