La Coupe du monde de football 1958 s'est tenue en Suède du 8 juin au . La décision de jouer la compétition en Suède fut prise en juin 1954, lors du congrès de la FIFA à Berne (Suisse). Ce fut la sixième édition de la compétition.

Coupe du monde de football 1958
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Édition 6e
Lieu(x) Suède
Date
au
Participants 16 (52 partants)
Épreuves 35 rencontres
Affluence 919 580
(moyenne 26 273)
Site web officiel FIFA
Palmarès
Tenant du titre Allemagne de l'Ouest (1)
Vainqueur Brésil (1)
Finaliste Suède
Troisième France
Buts 126 (moyenne 3,6)
Meilleur joueur Didi [1]
Meilleur(s) buteur(s) Just Fontaine (13)

Navigation

Cette Coupe du monde voit la révélation d'un prodige du ballon rond : Pelé. Le Brésil remporte avec l'adolescent de 17 ans sa première Coupe du monde en battant la Suède 5-2 en finale, avec des doublés de Vavá et de Pelé et un but de Mário Zagallo. L'équipe sud-américaine repart ainsi avec le trophée Jules Rimet qu'elle conservera définitivement après sa troisième victoire en 1970.

La France finit à la troisième place après une victoire 6-3 face à l'Allemagne de l’Ouest lors de la « petite finale ». Durant cette compétition, la France a pour meneur de jeu Raymond Kopa et pour buteur Just Fontaine qui, avec treize buts (dont un quadruplé lors de la « petite finale »), inscrit le record de buts sur une coupe du monde, record toujours d'actualité.

L'URSS participe pour la première fois à une Coupe du monde lors de cette édition. Par ailleurs, c'est à ce jour la seule fois où les quatre nations du Royaume-Uni sont présentes (Angleterre, Écosse, pays de Galles et Irlande du Nord). C'est aussi la seule des vingt premières éditions où l'Italie échoue lors du tour préliminaire (éliminée par l'Irlande du Nord). Enfin, il s'agit de l'unique Coupe du monde disputée en Europe remportée par une équipe non-européenne.