cover image

Les Jeux méditerranéens (JM) sont des compétitions multisports où se rencontrent des sportifs des pays du bassin méditerranéen. La première édition de ces Jeux a eu lieu en 1951. Ils sont organisés par le Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM) et se déroulent tous les 4 ans, l'année suivant les Jeux olympiques d'été. Ils rassemblent actuellement 24 pays : 19 ayant un littoral méditerranéen et cinq considérés comme méditerranéens, le Portugal, la Serbie, l'Andorre, la Macédoine du Nord et Saint-Marin.

Jeux méditerranéens
Logo des Jeux méditerranéens
Généralités
Sport Badminton, basket-ball, beach-volley, tir à l'arc, jeu de boules, boxe, escrime, football, haltérophilie, handball, judo, canoë, karaté, athlétisme, sport cycliste, sport équestre, gymnastique rythmique, lutte, aviron, natation sportive, voile, tir sportif, taekwondo, tennis de table, gymnastique, volley-ball et water-polo
Création 1951
Organisateur(s) Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM)
Périodicité 4 ans
Nations 26
Participants environ 3 000
Statut des participants professionnels
semi-professionnels
amateurs
Site web officiel (fr/en) cijm.org.gr
Palmarès
Tenant du titre Italie (2022)
Pour la compétition en cours voir :
Jeux méditerranéens de 2022

En 1948, lors des Jeux olympiques de Londres, plusieurs comités de pays méditerranéens ont réfléchi à l'idée de l'Égyptien Muhammad Tahir Pacha (le Pierre de Coubertin des JM, en quelque sorte) d'organiser une compétition à l'échelle de leur région. Des jeux sont ainsi organisés en Turquie, à Istanbul, dès 1949, mais seul l'Italie et quelques sportifs turcs y participent[1].

Le logo de ces Jeux, conçu par Boris Ljubičić[2], représente trois anneaux bleu ciel sur fond blanc, et dont le bas ondule comme s'ils se reflétaient dans l'eau (de la Méditerranée peut-on supposer). Ils matérialisent les trois continents qui bordent cette mer, l'Europe, l'Afrique et l'Asie.

Malgré leur régularité, les Jeux méditerranéens sont encore relativement peu connus du grand public, français notamment. Pour l'édition 1993, la France et la région Languedoc-Roussillon ont pris des mesures pour en assurer la promotion, construction d'installations sportives, émission d'une pièce de 20 francs commémorative.

L'Italie est le pays qui a remporté le plus de médailles lors de ces rencontres, il devance la France, la Turquie et l'Espagne.