Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev ou Gorbatchov[N 3] (en russe : Михаил Сергеевич Горбачёв, /mʲɪxɐˈil sʲɪrˈɡʲejɪvʲɪtɕ ɡərbɐˈtɕɵf/[N 4] Écouter), né le à Privolnoïe (dans l'actuel kraï de Stavropol) et mort le à Moscou, est un homme d'État soviétique puis russe.

Quick facts: Fonctions, Président de l'URSS, Premier minis...
Mikhaïl Gorbatchev
Михаил Горбачёв

Mikhaïl Gorbatchev en 1989.
Fonctions
Président de l'URSS

(1 an, 9 mois et 10 jours)
Premier ministre Valentin Pavlov
Ivan Silaïev
Président du Conseil Nikolaï Ryjkov
Prédécesseur Poste créé
Lui-même (président du Soviet suprême)
Successeur Guennadi Ianaïev (usurpateur, 1991)
Poste supprimé
Boris Eltsine (président de la fédération de Russie)[N 1], [N 2]
Président du Soviet suprême de l'URSS

(9 mois et 18 jours)
Président du Conseil Nikolaï Ryjkov
Prédécesseur Poste créé
Lui-même (président du Præsidium du Soviet suprême)
Successeur Anatoli Loukianov
Lui-même (président de l'URSS)
Président du Præsidium du Soviet suprême de l'URSS

(7 mois et 24 jours)
Président du Conseil Nikolaï Ryjkov
Prédécesseur Andreï Gromyko
Successeur Poste aboli
Lui-même (président du Soviet suprême)
Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique

(6 ans, 5 mois et 13 jours)
Prédécesseur Konstantin Tchernenko
Successeur Volodymyr Ivachko (intérim)
Poste aboli
Biographie
Nom de naissance Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev
Date de naissance
Lieu de naissance Privolnoïe, kraï de Stavropol (URSS)
Date de décès (à 91 ans)
Lieu de décès Moscou (Russie)
Nationalité Soviétique (jusqu'en 1991)
Russe (1991-2022)
Parti politique PCP(b) (1950-1952)
PCUS (1952-1991)
Indépendant (1991-2001)
PSDR (2001-2004)
USD (2007-2017)
Conjoint Raïssa Gorbatcheva
Diplômé de Université d'État de Moscou
Distinctions Prix Nobel de la paix (1990)
Religion Orthodoxe (anciennement athée)


Dirigeants du Parti communiste de l'Union soviétique
Président du Præsidium du Soviet suprême de l'URSS
Président du Soviet suprême de l'URSS
Président de l'URSS
Prix Nobel de la Paix 1990
Close

Membre du Parti communiste de l'Union soviétique à partir du début des années 1950, il dirige l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) entre 1985 et 1991. Résolument réformateur, il s'engage à l'extérieur vers la fin de la guerre froide et lance sur le plan intérieur la libéralisation économique, culturelle et politique, connue sous les noms de perestroïka et de glasnost.

Impuissant à maîtriser les évolutions qu'il a lui-même enclenchées, il doit faire face au putsch de Moscou et démissionne à la fin de l’année 1991, ce qui marque le point final de la dislocation de l'URSS, deux ans après la chute des régimes communistes en Europe. Il n'a pas de successeur, mais son rival Boris Eltsine devient président de la fédération de Russie.

Apprécié dans le monde occidental, il reçoit le prix Nobel de la paix en 1990, mais est très peu populaire en Russie, où beaucoup lui reprochent les conditions de la dislocation de l’URSS. Candidat à l’élection présidentielle russe de 1996, il arrive en septième position avec 0,5 % des voix. Des études réalisées ultérieurement confirment son impopularité dans le pays.

Mikhaïl Gorbatchev fonde ensuite deux partis de centre gauche, qui ne rencontrent aucun succès. Il meurt à 91 ans, sans jamais avoir retrouvé de mandat ou fonction de premier plan et en pleine invasion de l'Ukraine par la Russie.