Mongols

groupe ethnique d'Asie centrale / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Les Mongols sont un peuple nomade vivant actuellement en Mongolie, en Russie et en Chine. Les quatre ethnies principales sont les Mongols centraux (dont le khalkha est le dialecte dominant de Mongolie, et le tchakhar, celui de Mongolie-Intérieure), les Oïrates, les Bouriates et les Kalmouks. Ils sont actuellement environ 10 millions, dont près de 5,8 millions en Chine[1]. Leurs langues forment un groupe spécifique de la famille altaïque comportant plusieurs langues. Les principales sont le khalkha, dialecte devenu langue vernaculaire de Mongolie, le tchakhar, dialecte vernaculaire de Mongolie-Intérieure, le bouriate, parlé en Bouriatie, dans les deux Mongolies et dans d'autres républiques de Sibérie, et le kalmouk, parlé en Kalmoukie. Les Mongols pratiquent traditionnellement un bouddhisme lamaïste (dit tibétain) teinté d'animisme, voire de chamanisme.

Mongols
Gengis Khan, représentant notable des Mongols
Populations importantes par région
Chine 5 800 000 (2000)[1]
Mongolie 2 700 000
Russie 1 000 000
Population totale 10 000 000
Autres
Régions d’origine Asie centrale
Langues Majoritairement des langues mongoles (mongol) mais aussi chinois, russe
Religions Majoritairement bouddhisme tibétain et chamanisme mais aussi christianisme et islam dans quelques groupes
Ethnies liées Bouriates, Hazaras, Kirghizes, Oïrats, Kazakhs, Turcs.

À l'origine d'un des plus grands empires de tous les temps, qui s'étendit de la mer de Chine méridionale jusqu'au-delà de la Volga[2] au XIIIe siècle et au XIVe siècle, ils conservent encore leur culture, malgré leur éclatement en quatre entités politiques distinctes ; outre la langue et l'histoire, cette culture profondément originale couvre des domaines tels que la musique, la religion, les fêtes, les sports, le mode de vie, et enfin l'organisation sociale.