George Orson Welles [d͡ʒɔɹd͡ʒ ˈɔɹsən wɛlz][1], simplement appelé Orson Welles, est un artiste américain, à la fois acteur, réalisateur, producteur et scénariste, mais également metteur en scène de théâtre, dessinateur, écrivain et illusionniste, né le à Kenosha (Wisconsin) et mort le à Hollywood (Californie).

Orson Welles
Orson Welles en 1937.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
George Orson Welles
Nationalité
Formation
Todd Seminary for Boys (en)
École de l'Institut d'art de Chicago
Activités
Période d'activité
Père
Richard Head Welles (d)
Mère
Beatrice Ives (d)
Conjoints
Rita Hayworth (de à )
Paola Mori (de à )
Virginia Nicolson (d)
Enfants
Autres informations
Religion
Membre de
Taille
1,92 m
Maître
Représenté par
Distinctions
Films notables
Filmographie d'Orson Welles (en)
Discographie
Orson Welles discography (en)
Signature

Il a été parfois crédité sous les noms de O. W. Jeeves ou G. O. Spelvin[2].

D'abord révélé à lui-même par le théâtre de Shakespeare, puis rendu célèbre par une émission de radio (La Guerre des mondes), Orson Welles devient une figure incontournable du cinéma avec son premier long-métrage, Citizen Kane (1941), que l'ensemble des critiques considère comme l’un des films les plus importants du XXe siècle[3],[4].

Par la suite, son style cinématographique, mais aussi son jeu d'acteur, exercent une grande influence sur le cinéma des années 1950-1970, en particulier sur Stanley Kubrick[5]. Artiste précoce et polymorphe, farouchement épris de son indépendance, amateur de cigares, de tauromachie et d'illusionnisme, Welles ne cesse tout au long de sa carrière de revenir au théâtre et à la littérature, aux grands textes classiques (Othello, Don Quichotte) comme aux contemporains (Le Procès). Se défiant du système de production et entretenant sa propre légende d'effets à la fois spectaculaires et énigmatiques, il laisse de nombreux films inachevés.