cover image

Prusse

ancien territoire allemand de l'Est de l'Europe / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Prusse?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

La Prusse (en allemand : Preußen /ˈpʁɔɪ̯sn̩/) est à l'origine un territoire d'Europe nord-orientale en partie germanisé sous le contrôle des chevaliers Teutoniques, mais situé hors du Saint-Empire romain germanique. La Prusse est devenue au XVIe siècle possession d'une branche des Hohenzollern, puis elle sera réunie à l'électorat de Brandebourg (la région berlinoise) au XVIIe siècle. La Prusse constitue de 1701 à 1871 un élément essentiel du royaume de Prusse, incorporé à l'Empire allemand de 1871 (IIe Reich allemand). Dans ce cadre, la Prusse originelle correspond à la province de Prusse-Orientale, notamment après la Première Guerre mondiale, lorsqu'elle se retrouve isolée du reste de l'Allemagne.

Prusse
(de) Preußen

15251947

Drapeau Blason
Devise Gott mit uns (haut allemand)
Description de cette image, également commentée ci-après
Le royaume de Prusse au sein de l'Empire allemand en 1871.
Informations générales
Statut POL_Prusy_ksi%C4%85%C5%BC%C4%99ce_COA.svg Duché de Prusse (1525-1700) : État vassal du royaume de Pologne (1385-1569) (av. 1569), de la république des Deux Nations (av. 1660), puis État souverain
Flag_of_Brandenburg_%281660%E2%80%931750%29.svg État de Brandebourg-Prusse (1618-1701) : union personnelle d'États impériaux et du duché de Prusse
Flag_of_Prussia_%281892-1918%29.svg Royaume de Prusse (1701-1918) : État souverain membre de la Confédération germanique (1815-1866), de la confédération de l'Allemagne du Nord (1867-1871), puis de l'Empire allemand
Flag_of_Prussia_%281918%E2%80%931933%29.svg État libre de Prusse (1918-1947) : État fédéré de la république de Weimar puis du IIIème Reich
Capitale Königsberg (1525-1701)
Berlin (1701-1947)
Langue(s) Allemand
Religion Protestantisme (luthéranisme et calvinisme)
Monnaie Reichsthaler
Mark-or (1873-1914)
Papiermark (1914-1923)
Reichsmark (1924-1948)
Démographie
Population (1816) 10 349 000
• 1871 24 689 000
• 1939 41 915 040
Densité (1816) 141 hab./km2
Gentilé Prussien, Prussienne
Superficie
Superficie (1907) 348 702 km2
• 1939 297 007 km2
Duc de Prusse
(1er) 1525-1568 Albert de Brandebourg
(Der) 1688-1701 Frédéric III de Brandebourg
Roi en Prusse
(1er) 1701-1713 Frédéric Ier
(Der) 1740-1772 Frédéric II le Grand
Roi de Prusse
(1er) 1772-1786 Frédéric II le Grand
(Der) 1888-1918 Guillaume II
Premier ministre / Ministre-président
(1er) 1702-1711 Johann Kasimir Kolbe von Wartenberg
1862~1890 Otto von Bismarck
(Der) 1933-1945 Hermann Göring
Map-WR-Prussia.svg
L'état libre de Prusse à l'époque de la république de Weimar (1919-1933).

C'est la possession de la Prusse qui permet aux électeurs de Brandebourg d'obtenir le titre royal au XVIIIe siècle, d'abord comme « rois en Prusse » à Königsberg (c'est-à-dire en dehors de l'Empire), puis comme « rois de Prusse » (y compris à Berlin).

Le mot « Prusse » a souvent été associé à l'idée de militarisme ; ainsi, Mirabeau disait que « la Prusse n'est pas un État qui possède une armée, c'est une armée ayant conquis la nation »[1]. Après la perte du territoire historique du royaume de Prusse, partagé entre la Pologne, la Russie et la Lituanie, le terme cessera d'être utilisé en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale, sauf dans un contexte historique.

La Prusse n'a aujourd'hui plus aucune existence légale ou politique ; elle peut donc être considérée comme un État démantelé, puisque son ancien territoire est partagé entre les gouvernements de différents Länder allemands et pour la majeure partie de l'actuelle Pologne, sans oublier la région de Königsberg, devenue enclave soviétique, puis russe sous le nom de Kaliningrad.

Oops something went wrong: