cover image

Vatican

État européen sous la souveraineté du Saint-Siège, depuis 1929 / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Le Vatican, en forme longue l'État de la Cité du Vatican (en italien : Stato della Città del Vaticano, /ˈstaːto della tʃitˈta del vatiˈkaːno/ ; en latin : Status Civitatis Vaticanæ), est un micro-État européen. Il s'agit du support territorial du Saint-Siège enclavé dans la ville et capitale italienne de Rome. Il comptait officiellement 825 habitants en 2019 sur une superficie totale de 0,439 km2, ce qui en fait le plus petit État au monde, ainsi que le moins peuplé.

État de la Cité du Vatican

(it) Stato della Città del Vaticano

(la) Status Civitatis Vaticanæ

(de) Staat der Vatikanstadt


Drapeau du Vatican

Armoiries du Vatican
Hymne en latin : Inno e Marcia Pontificale  Hymne et Marche pontificale »)
Administration
Forme de l'État Monarchie absolue, de droit divin et élective
Pape François
Président du gouvernorat Fernando Vérgez Alzaga
Parlement Commission pontificale
Langues officielles latin[1]
italien[1]
français[1]
allemand (langue officielle de la Garde suisse pontificale)[1]
Capitale Cité du Vatican[1]
Géographie
Superficie totale 0,439 km2
(classé 224e)
Superficie en eau Négligeable
Fuseau horaire UTC +1 (été +2)
Histoire
États pontificaux 754 – 1870
Prise de Rome 20 septembre 1870
Accords du Latran 11 février 1929
Démographie
Gentilé Vaticanais
Population totale (2019) 825 hab.
(classé 224e)
Densité 1 880 hab./km2
Économie
PIB nominal (2013) 315 millions de $[2]
Monnaie Euro[3] (EUR​)
Divers
Code ISO 3166-1 VAT, VA​
Domaine Internet .va
Indicatif téléphonique +379

Le Vatican se compose de deux entités juridiques distinctes : le Saint-Siège, entité spirituelle, et l'État de la Cité du Vatican, entité temporelle. Le lien entre ces deux entités est le pape, chef du spirituel et du temporel, disposant du pouvoir absolu (exécutif, législatif et judiciaire)[4].

La colline du Vatican est déjà mentionnée sous la République romaine. De nos jours, le Vatican est la représentation temporelle du Saint-Siège et de l'ensemble des institutions de l'Église catholique romaine : l'État de la Cité du Vatican est, lui, créé le aux termes des accords du Latran, signés par l'Italie représentée par Mussolini et par le Saint-Siège représenté par le cardinal Gasparri.

Le Vatican, important site archéologique du monde romain, situé sur la colline du même nom, est le siège de la papauté et du monde catholique. Selon l'historiographie catholique, il remonte à saint Pierre lui-même, comme premier évêque de Rome et constitue le centre officiel de tout le christianisme depuis l'empereur Constantin (IVe siècle), mais ce point de vue n'est pas forcément partagé par tous les historiens ni par toutes les confessions chrétiennes[5].

L'État de la Cité du Vatican est une monarchie absolue, de droit divin et élective[6], dirigée par le Pontife romain et évêque de Rome, c'est-à-dire actuellement le pape François, élu le , à la suite de la renonciation de Benoît XVI, le de la même année. Le pape y exerce souverainement le triple pouvoir exécutif, législatif et judiciaire.