L’estonien (autonyme : eesti keel, /ˈeːs.ti ˈkeːl/ Écouter) est une langue appartenant à la branche fennique de la famille des langues ouraliennes. Il est étroitement apparenté au finnois et plus lointainement au hongrois. Il est parlé par environ 1 100 000 personnes, dont la très grande majorité (950 000) habite en Estonie.

Quick facts: Pays , Nombre de locuteurs , Typologie , Clas...
Estonien
eesti keel
Pays Estonie
Nombre de locuteurs 1 132 500[1]
Typologie SVO, agglutinante, accusative, à accent d'intensité
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Estonie
 Union européenne
Régi par Institut de la langue estonienne (en)
Codes de langue
IETF et[n 1], ekk, vro
ISO 639-1 et[n 1]
ISO 639-2 est[n 1]
ISO 639-3 est
Étendue Macro-langue
Type Langue vivante
Linguasphere 41-AAA-d
WALS est
Glottolog esto1258
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme (voir le texte en français) : Artikkel 1.
Kõik inimesed sünnivad vabadena ja võrdsetena oma väärikuselt ja õigustelt. Neile on antud mõistus ja südametunnistus ja nende suhtumist üksteisesse peab kandma vendluse vaim.
Close

Il peut y avoir intercompréhension entre un locuteur du finnois et un locuteur estonien : les difficultés seraient de l'ordre de tournures grammaticales différentes, mais ce sont surtout les accents différents qui apporteraient des difficultés. Enfin, le finnois a intégré un certain nombre de mots suédois dans son vocabulaire, tandis que les Estoniens ont emprunté des mots de vocabulaire d'origine allemande, bas-allemande ou russe.

Le SIL International, organisme chargé d'attribuer les codes ISO 639-3, classe l'estonien comme une macro-langue (est) et y inclut l'estonien standard (ekk) et le võro (vro)[1].

La base de données linguistiques Glottolog ne reconnait pas quant à elle le võro et inclut trois variétés dans l'estonien[2] :

  • l'estonien côtier du Nord-Est
  • l'estonien côtier du Nord, comprenant :
    • l'estonien de l'Est
    • l'estonien insulaire
    • l'estonien moyen
    • l'estonien du Nord-Ouest
  • l'estonien du Sud, comprenant :
    • l'estonien de Mulgi
    • l'estonien de Seto
    • l'estonien de Tartu