Les Jeux olympiques d'été de 2016, officiellement appelés Jeux de la XXXIe olympiade de l'ère moderne, ont été célébrés en 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. Le lieu de la compétition a été choisi le et annoncé par Jacques Rogge, lors de la 121e session du Comité international olympique (CIO), qui se tenait à Copenhague, au Danemark.

Quick facts: Localisation, Pays hôte, Ville hôte, Coordonn...
Jeux olympiques d'été de 2016
Localisation
Pays hôte Brésil
Ville hôte Rio de Janeiro
Coordonnées 22° 54′ 35″ S, 43° 10′ 35″ O
Date Du 5 au (à partir du 3 août pour les tournois de football)
Ouverture officielle par Michel Temer
Président de la République fédérative du Brésil (par intérim)
Participants
Pays 204 (+2 délégations CIO)
Athlètes 11 362[1]
(XX masc. et XX fém.)
Compétition
Nouveaux sports Rugby à 7
Nombre de sports 28[2]
Nombre de disciplines 43[2]
Épreuves 306[2]
Symboles
Serment olympique Robert Scheidt
marin brésilien
Flamme olympique Vanderlei de Lima
marathonien brésilien
Mascotte Vinicius et Tom
Géolocalisation
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Rio de Janeiro
Chronologie
Close

Ces Jeux olympiques d'été sont les premiers à se dérouler en Amérique du Sud et les troisièmes à se dérouler dans l'hémisphère sud, après ceux de Melbourne en 1956 et ceux de Sydney en 2000[3]. Il s'agit aussi des premiers Jeux olympiques à se dérouler dans un pays lusophone.

Les Jeux ont eu lieu du 5 au et plus de 11 000 athlètes de 204 Comités nationaux olympiques (CNO) et de deux équipes indépendantes participent à cet événement sportif. Les deux équipes indépendantes sont celles des Athlètes olympiques indépendants, composée d'athlètes du Koweït dont le CNO est suspendu, et des Athlètes olympiques réfugiés, composée d'une dizaine d'athlètes ayant le statut de réfugié en provenance de différents pays. Les Jeux comprennent 28 sports  dont le rugby à sept et le golf, ajoutés par le CIO en 2009. Ces événements sportifs se déroulent dans 33 lieux différents répartis dans 4 différents secteurs de la ville, à savoir : Barra, Copacabana, Deodoro, et Maracanã.

Le nageur américain Michael Phelps est à nouveau l'athlète le plus médaillé de ces Jeux, avec cinq titres olympiques et une médaille d'argent. Il porte à Rio son record d'olympien le plus médaillé de tous les temps à 23 titres olympiques (dont 13 titres individuels) et 28 médailles en tout. En natation, sa compatriote Katie Ledecky réalise le triplé 200 m-400 m-800 m nage libre et totalise cinq podiums. En gymnastique artistique, Simone Biles égale le record du nombre de médailles d'or sur une édition des Jeux avec quatre victoires, tandis que le Japonais Kohei Uchimura remporte les concours général individuel et par équipes.

Le sprinter jamaïcain Usain Bolt réédite ses exploits de Pékin en 2008 et de Londres en 2012, avec un troisième triplé 100 m-200 m-relais 4 × 100 m, totalement inédit dans l'histoire des Jeux olympiques. Son total de 9 médailles d'or en athlétisme lui permet de rejoindre Paavo Nurmi et Carl Lewis au sommet du palmarès olympique dans son sport. Le cyclisme britannique règne sur le vélodrome et Jason Kenny remporte trois médailles d'or dans les épreuves de vitesse. En canoë-kayak sprint, la Hongroise Danuta Kozák s'adjuge également trois titres. En lutte libre féminine, la Japonaise Kaori Icho remporte son 4e titre olympique consécutif dans la même épreuve, exploit seulement réalisé avant elle par Al Oerter, Carl Lewis et Michael Phelps alors qu'en équitation Isabell Werth (dressage) devient la plus médaillée des cavaliers et cavalières en remportant à Rio ses neuvième et dixième médailles. Le Français Teddy Riner ajoute à son palmarès un deuxième titre olympique des poids lourds pour devenir, en ajoutant ses huit titres mondiaux, le plus décoré des judokas.

Parmi les records du monde battus à Rio, celui du Sud-Africain Wayde Van Niekerk en athlétisme sur 400 m (43 s 03) marque les esprits, dix-sept ans après les 43,18 de Michael Johnson, tout comme les 29 min 17 s 45 de l'Éthiopienne Almaz Ayana sur 10 000 m, améliorant de plus de 17 secondes un record vieux de 23 ans. En football, le Brésil remporte son premier titre, aux tirs au but face à l'Allemagne. En tir, Kimberly Rhode gagne sa sixième médaille en six participations aux Jeux. Les États-Unis terminent en tête du tableau des médailles avec 121 podiums dont 46 médailles d'or. Pour la première fois, la Grande-Bretagne se poste en deuxième position devant la Chine avec un total de 67 médailles dont 27 en or.

Oops something went wrong: