cover image

Limoges

ville et commune française (chef-lieu du département de la Haute-Vienne en Nouvelle-Aquitaine) / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Limoges?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

Limoges (en occitan : Limòtges) est une commune en Nouvelle-Aquitaine située dans le Grand Sud-Ouest de la France, préfecture du département de la Haute-Vienne, capitale de la province historique du Limousin, et chef-lieu de l'ancienne région administrative du même nom avant 2016.

Quick facts: Administration, Pays , Région , Département ,...
Limoges
Cour_du_Temple_-_Limoges.JPG
Halles_centrales_de_Limoges.jpg
Limoges_-_2014-07-11_-_IMG_5927.jpg
Limoges_H_de_ville.jpg
Rue_de_la_Boucherie%2C_Limoges.JPG
France_NA_87_Limoges_22.jpg
De haut en bas, de gauche à droite : la cour du Temple ; les halles centrales ; la gare de Limoges-Bénédictins ; l'hôtel de ville ; la rue de la Boucherie ; le pont Saint-Martial.
Blason de Limoges
Blason
Limoges
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
(préfecture)
Arrondissement Limoges
(chef-lieu)
Intercommunalité Limoges Métropole
(siège)
Maire
Mandat
Émile Roger Lombertie
2020-2026
Code postal 87000, 87100, 87280
Code commune 87085
Démographie
Gentilé Limougeauds
Population
municipale
129 760 hab. (2021 en diminution de 2,89 % par rapport à 2015)
Densité 1 675 hab./km2
Population
agglomération
185 703 hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 00″ nord, 1° 15′ 00″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 431 m
Superficie 77,45 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Limoges
(ville-centre)
Aire d'attraction Limoges
(commune-centre)
Élections
Départementales Bureau centralisateur de neuf cantons
Législatives Première circonscription, deuxième circonscription, troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City_locator_14.svg
Limoges
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City_locator_14.svg
Limoges
Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Vienne
City_locator_14.svg
Limoges
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City_locator_14.svg
Limoges
Liens
Site web limoges.fr
    Close

    Fondée ex nihilo vers l'an 10 avant notre ère par l'Empire romain comme nouvelle capitale pour les Lémovices, sous le nom d'Augustoritum[Note 1], elle devient une des cités gallo-romaines les plus importantes à cette époque. Au déclin de l'Empire, au Moyen Âge, elle prend le nom du peuple celto-gaulois qui a constitué sa région, le Limousin ; elle est une grande ville, fortement marquée par le rayonnement culturel de l’abbaye Saint-Martial, au sein du duché d'Aquitaine dont les ducs sont investis et couronnés dans cette ville. Dès le XIIe siècle, ses émaux sont exportés dans l'ensemble du monde chrétien. En 1768, la découverte d'un gisement de kaolin dans la région de Saint-Yrieix-la-Perche[1] permet le développement de l'industrie de la porcelaine de Limoges qui fera sa renommée mondiale. Celle qui reste attachée à ses ostensions, fut pourtant parfois surnommée « la ville rouge » ou « la Rome du socialisme » du fait de sa tradition de vote à gauche et des événements ouvriers qu’elle connut du XIXe jusqu'au début du XXe siècle.

    Depuis les années 1990, la ville est aussi associée à son club de basket-ball, le Limoges CSP, plusieurs fois champion de France et champion d'Europe en 1993. Il évolue en première division professionnelle et demeure toujours le club ayant l'un des plus importants palmarès français et européens. Le Limoges CSP apporte à la ville une renommée internationale par ses parcours européens et l'ambiance souvent « chaude » de sa salle mythique du palais des sports de Beaublanc.

    Du fait de sa politique patrimoniale, la ville possède le label « Ville d’art et d’histoire » depuis 2008.

    Deuxième commune la plus peuplée de la région Nouvelle-Aquitaine après Bordeaux, ville universitaire, troisième régionale par son importance après Poitiers mais avant Pau et La Rochelle, centre administratif et de services intermédiaires doté de tous les équipements d'une métropole régionale, son aire urbaine rassemble 283 557 habitants en 2016[2], ce qui en fait la sixième du Grand Sud-Ouest après Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Perpignan et Bayonne et la 38e en France[3]. Enfin, la capitale limousine est la 29e commune la plus peuplée en France.

    Ville de tradition bouchère, siège d'un des leaders mondiaux des équipements électriques pour le bâtiment, elle est également bien positionnée dans l'industrie du luxe. Connue et reconnue en tant que « capitale des arts du feu » en raison de l’implantation toujours présente des grandes maisons de porcelaine, de ses ateliers d'art travaillant l’émail ou les vitraux mais aussi en raison du développement de son pôle de compétitivité spécialisé dans la céramique technique et industrielle. Cette spécificité lui a valu d'intégrer en 2017 le réseau des villes créatives UNESCO dans la catégorie thématique « Artisanat et Arts populaires »[4].

    Posée sur les premiers contreforts ouest du Massif central, Limoges est traversée par la Vienne, dont elle fut, à l’origine, le premier point de passage à gué. Entourée d'un espace rural préservé de toute culture ou élevage intensifs, la « ville qui entre en campagne » s'étend sur 78 km2.

    Oops something went wrong: