cover image

Metz [mɛs][1] Écouter est une commune française située dans le département de la Moselle, en Lorraine. Préfecture de département, elle fait partie, depuis le , de la région administrative Grand Est, dont elle accueille les assemblées plénières. Metz et ses alentours, qui faisaient partie des Trois-Évêchés de 1552 à 1790, se trouvaient enclavés entre le Duché de Luxembourg (jusqu'en 1659), la Lorraine ducale et le duché de Bar jusqu'en 1766. Par ailleurs, la ville a été de 1974[2] à 2015 le chef-lieu de la région de Lorraine.

Quick facts: Administration, Pays , Région , Département ,...
Metz
De haut en bas, de gauche à droite : une vue aérienne du quartier des Îles et de Metz-Centre ; la cathédrale Saint-Étienne ; la rue Vauban et le château d'eau de la gare dans le quartier impérial ; le centre Pompidou-Metz ; la gare ; la Moselle, avec le Temple neuf, le pont des Roches et le quai Paul-Vautrin.

Blason

Logo
Administration
Pays France
Région Grand Est
Département Moselle
(préfecture)
Arrondissement Metz
(chef-lieu)
Intercommunalité Eurométropole de Metz
(siège)
Maire
Mandat
François Grosdidier (LR)
2020-2026
Code postal 57000, 57050, 57070
Code commune 57463
Démographie
Gentilé Messins
Population
municipale
118 489 hab. (2019 )
Densité 2 825 hab./km2
Population
agglomération
288 143 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 13″ nord, 6° 10′ 40″ est
Altitude 209 m
Min. 162 m
Max. 256 m
Superficie 41,94 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Metz
(ville-centre)
Aire d'attraction Metz
(commune-centre)
Élections
Départementales Cantons de Metz-1, Metz-2 et Metz-3
(bureau centralisateur)
Législatives Première, Deuxième et Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Metz
Géolocalisation sur la carte : France
Metz
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Metz
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Metz
Liens
Site web www.metz.fr
    Close

    Ville connue depuis l'antiquité pré-romaine, l'oppidum celte des Médiomatriques, connu sous le nom latin de Divodurum Mediomatricorum, puis comme Mettis, devient au sixième siècle de notre ère la capitale du royaume franc d’Austrasie. Ville commerçante de l'Empire carolingien, Metz est le siège d'un puissant évêché, et une cité commerçante et bancaire d’importance du Saint-Empire romain germanique. Convoitée par ses voisins (et débiteurs) puis par le royaume de France, Metz devient un protectorat et une place forte française au XVIe siècle, avant d'être annexée par l’Empire allemand à la fin XIXe siècle (Alsace-Moselle). De nouveau Française après la Première Guerre mondiale, elle sera annexée de fait par le Troisième Reich de 1940 à 1944.

    La ville présente une importante diversité architecturale, de l’antiquité au XXe siècle, riche d’un fort héritage médiéval et classique, d'influence française et germanique, notamment dans le quartier impérial, aménagé lors de l'annexion de l'Alsace-Lorraine, représentatif de l'architecture wilhelmienne[3]. L’église Saint-Pierre-aux-Nonnains, dans le centre-ville, est une des plus vieilles églises du monde, et la plus vieille église de France.

    Au dernier recensement de 2019, Metz comptait 118 489 habitants, ce qui en fait la commune la plus peuplée de Lorraine et la troisième du Grand Est, après Strasbourg et Reims. Son agglomération compte 285 000 habitants[4] et son aire métropolitaine, 367 000 habitants en 2017[5], faisant d’elle, après celle de Nancy, la deuxième aire métropolitaine de Lorraine et la troisième du Grand Est après celles de Strasbourg et Nancy. Ses habitants sont appelés les Messins.

    S’affirmant comme cité de la communication et des technologies de l'information et de la communication avec son Technopôle et son label « Ville Internet » de 2000 à 2015[6], l’antique cité marchande et militaire s’est voulue « ville jardin » égrenant son paysage urbain et architectural au fil de l’eau et des parcs, à travers une politique pionnière en France en matière d’écologie urbaine[7],[8],[Note 1].

    En 2010, l'ouverture du centre Pompidou-Metz symbolise la modernisation de la ville et de son image, amorcée au début des années 2000. Ainsi, Metz cherche à s'ériger comme plateforme pour l'art moderne et contemporain par des nouvelles politiques culturelles urbaines. La ville sollicite également un classement à l'Unesco pour son patrimoine ancien représenté par la cathédrale Saint-Étienne, l'une des plus importantes cathédrales gothiques de France[9], et son quartier impérial.

    Oops something went wrong: