Montgesoye - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Montgesoye.

Montgesoye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montgesoye

Église Saint-Gengoul.
Administration
Pays
France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Canton Ornans
Intercommunalité Communauté de communes Loue-Lison
Maire
Mandat
Nicole Morel
2014-2020
Code postal 25111
Code commune 25400
Démographie
Population
municipale
472 hab. (2016 en diminution de 2,07 % par rapport à 2011)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 04′ 53″ nord, 6° 11′ 31″ est
Altitude Min. 331 m
Max. 624 m
Superficie 11,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Montgesoye

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Montgesoye

Géolocalisation sur la carte : France

Montgesoye

Géolocalisation sur la carte : France

Montgesoye

Montgesoye est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté, dans la vallée de la rivière Loue, en rive droite.

Ses habitants se nomment les Montgesoyens et les Montgesoyennes.

Géographie

Le village de Montgesoye s'étire le long de la rive droite de la Loue dans une vallée encore bien encaissée dans le plateau mais qui s'élargit progressivement.

Vue générale du village
Vue générale du village


Toponyme

Montgesoye dès 1184 ; Monjesoye en 1232 ; Mongosoie en 1259 ; Mongesoie en 1295 ; Montgessoye en 1620[1].

Montgesoye est admirablement situé dans la vallée de la Loue entre Ornans et Vuillafans.

L'altitude de Montgesoye est de 331 mètres au niveau de la Loue.

Au plus haut sur les coteaux l'altitude est de 624 mètres.

Communes limitrophes

Histoire

Héraldique

Blason De gueules au chef denché de quatre pièces d’or, chargé de quatre croisettes recroisetées du champ.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 En cours Nicole Morel[2] DVG Retraitée
mars 2001 2008 Jean-Marie Conche PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 472 habitants[Note 1], en diminution de 2,07 % par rapport à 2011 (Doubs : +1,79 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
597598598570612585630577636
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
579639596631589600533528549
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
512485437362438389378361365
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
360396445437408432495482472
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

  • Église Saint-Gengoul. L'église primitive datant de la fin du XVe siècle tombant en ruines en 1762. Dès 1760 l'architecte Colombot avait fait un devis de reconstruction auquel on renonce, lui préférant celui de l'architecte Mouche presque trois fois moins onéreux. La nouvelle église se compose d'une nef unique au lieu de trois, mais le chœur rectangulaire gothique reste flanqué d'une ancienne chapelle seigneuriale, vestige du XIIe siècle[1].
  • “Château” de Montgesoye : cette demeure a été élevée au XVIe siècle et agrandie dans la seconde moitié du XIXe siècle.
  • Maison noble qui daterait du IXe siècle.
  • Fontaines et lavoirs.
  • Belvédère de la Thuyère offrant une belle vue sur la vallée de la Loue.


  • L'église Saint-Gengoul.
    L'église Saint-Gengoul.
  • Demeure dite le "château".
    Demeure dite le "château".
  • Le lavoir-abreuvoir.
    Le lavoir-abreuvoir.
  • Fontaine de la ville haute.
    Fontaine de la ville haute.
  • La vallée de la Loue depuis le belvédère de la Thuyère.
    La vallée de la Loue depuis le belvédère de la Thuyère.
  • Entrée du village.
    Entrée du village.
  • Vue du village.
    Vue du village.
  • Monument aux morts.
    Monument aux morts.

Personnalités liées à la commune

  • Chanoine Millot (1618 à La Grange du Bois - 1684). Devenu enfant de chœur en 1628 au grand Saint-Jean de Besançon, il poursuit ses études classiques et devient organiste puis sous-chantre. Grand réformateur du chant grégorien il fit plusieurs publications. En 1683 il fonda, en l'honneur de sainte Cécile, patronne des musiciens, un office qui devait se célébrer avec une grande solennité le jour de la fête de cette sainte[1].

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. a b et c Jean Courtieu, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 4, Besançon, Cêtre,
  2. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Montgesoye
Listen to this article