cover image

La république de Weimar (en allemand : Weimarer Republik, /ˈvaɪ.ma.ʁɐ ʁe.pu.ˈbliːk/ Écouter) est le nom donné par les historiens au régime politique en place en Allemagne de 1918 à 1933.

Reich allemand
(de) Deutsches Reich
République de Weimar
(de) Weimarer Republik

  
(14 ans, 4 mois et 6 jours)


Drapeau de l'Allemagne (1919–1933).

Armoiries de l'Allemagne (1919–1928).
Hymne Das Lied der Deutschen
L'Allemagne (en vert) en Europe en 1930.
Informations générales
Statut République semi-présidentielle fédérale
Texte fondamental Constitution de Weimar
Capitale Berlin
Langue(s) Allemand
Religion État séculier
Monnaie Papiermark (1919–1923)
Rentenmark (1923–1933)
Reichsmark (1924–1933)
Démographie
Population (1925) 62 411 000 hab.
Superficie
Superficie (1925) 468 787 km2
Histoire et événements
Abdication de Guillaume II, proclamation de la république.

Indépendance bavaroise.
Promulgation de la constitution de Weimar, fin de la Révolution allemande de 1918-1919.
Hyperinflation.
Loi des pleins pouvoirs à Adolf Hitler.
Président du Reich
(1er) 19191925 Friedrich Ebert
(Der) 19251934 Paul von Hindenburg
Chancelier du Reich
(1er) 19181919 Friedrich Ebert
(Der) 1933 Adolf Hitler
Parlement
Chambre haute Reichsrat
Chambre basse Reichstag

Entités précédentes :

Elle est proclamée au cours de la révolution de 1918, le , soit deux jours avant la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale. La Constitution de Weimar est adoptée le et promulguée le suivant. Weimar, la ville où l'Assemblée nationale constituante rédige la constitution, donne a posteriori son nom à la période historique dans son ensemble[2]. L'État allemand continue durant cette période de porter le nom officiel de Reich allemand (en allemand : Deutsches Reich), comme sous l'Empire allemand précédemment[alpha 1].

Il s'agit d'une démocratie parlementaire dirigée par le président du Reich et gouvernée par le chancelier du Reich, nommé par le premier, investi par une majorité des membres du Reichstag et responsable devant cette assemblée. L'histoire de cette république est marquée par de nombreuses tensions et des conflits internes. Ses institutions fonctionnent normalement jusqu'en 1930, date à laquelle le dernier cabinet appuyé sur une majorité parlementaire stable est mis en minorité et se trouve obligé de démissionner, provoquant des élections. À partir de , des cabinets minoritaires de droite soutenus par le président du Reich se succèdent, menant une politique de plus en plus autoritaire.

À la suite de la nomination d'Adolf Hitler comme chancelier le , le renforcement de la politique autoritaire mise en place durant la période de 1930 à 1932, la confiscation progressive du pouvoir politique au profit du NSDAP et la modification des structures politiques entraînent la fin de facto de la république de Weimar  déjà affaiblie par la Dolchstoßlegende  et l'avènement du Troisième Reich. La Constitution de Weimar n'est abrogée officiellement qu'à l'issue de la Seconde Guerre mondiale en 1945, lorsque l'administration quadripartite alliée en Allemagne prend le contrôle du pays[alpha 2].

Oops something went wrong: