cover image

Raj britannique

régime colonial instauré par le gouvernement britannique dans le sous-continent indien (1858-1947) / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Raj britannique?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

Le Raj britannique (en anglais : British Raj) ou Empire des Indes (Indian Empire) est le régime colonial instauré par le gouvernement britannique dans le sous-continent indien en 1858, à la suite du transfert des possessions de la Compagnie britannique des Indes orientales à la Couronne.

Empire des Indes
Indian Empire

18581947

Drapeau
Drapeau
Blason
Étoile d'Inde
Hymne God save the King/Queen
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Empire britannique des Indes en 1936 et ses anciennes dépendances.
Informations générales
Statut Colonie britannique composée des territoires directement gouvernés par le vice-roi et de divers États vassaux
Capitale

L'été : Shimla ()

L'hiver : Calcutta ()
New Delhi ()
Langue(s) Anglais
Religion Hindouisme, islam, sikhisme, bouddhisme et christianisme
Monnaie Roupie
Démographie
Population (1881) 253 891 821[1]
• 1941 388 997 955[2]
Densité (1881) 71,42 habitants/km2
• 1941 94,97 habitants/km2
Superficie
Superficie (1881) 3 554 987 km2[1]
• 1941 4 095 833 km2[2]
Histoire et événements
1857 Révolte des cipayes
1858 Government of India Act de 1858
1876 Création du titre d'Impératrice des Indes
1947 Indépendance et partition
Empereur
Victoria
Édouard VII
George V
1936 Édouard VIII
George VI
Vice-roi
Charles Canning (premier)
1947 Louis Mountbatten (dernier)
Secrétaire d'État
Edward Stanley (premier)
1947 William Hare (dernier)
Législature
Conseil du gouverneur général
Assemblée législative centrale
Conseil d'État

Entités précédentes :

De 1858 à 1947, concerne les territoires des actuels États de l'Inde, du Pakistan et du Bangladesh, à l'exception de quelques possessions françaises et portugaises. Il s'étend aussi au départ à d'autres territoires qui en seront séparés en 1937, notamment la Birmanie.

La reine Victoria, dont le règne au Royaume-Uni a commencé en 1837, est proclamée impératrice des Indes en 1876 ; son dernier successeur est le roi George VI. Le souverain britannique est représenté en Inde par un vice-roi désigné par le gouvernement du Royaume-Uni.

Le Raj s'exerce sur deux types de territoires : les provinces sous administration britannique directe et les États princiers sous suzeraineté.

Il prend fin en 1947 à la suite de la loi sur l'indépendance de l'Inde, résultant des luttes menées au XXe siècle par Gandhi, par le parti du Congrès de Nehru et par la Ligue musulmane de Jinnah.

Deux États, l'Inde et le Pakistan, dont la partition entraîne des troubles graves, prennent sa suite à cette époque. Ils restent tous deux membres du Commonwealth, devenant des dominions (dominion de l'Inde et dominion du Pakistan). Celui-ci connait ultérieurement un conflit interne lors de la sécession du Pakistan oriental, qui devient le Bangladesh en 1971.

Oops something went wrong: