La pratique de sport en Australie est populaire et répandue. Le nombre de participations et de spectateurs est plus élevé que dans les autres pays, en comparaison avec la densité de la population. On en voit la preuve lors des Jeux olympiques et lors des Jeux du Commonwealth, mais aussi dans les autres évènements sportifs internationaux, particulièrement dans les sports d'eau et les sports collectifs. Le climat et l'économie australienne permettent en effet aux Australiens d'avoir des conditions idéales pour participer à de nombreux sports, mais aussi pour aller les voir en tant que spectateur.

Le sport est soutenu de manière intense par le gouvernement, à tous ses niveaux. En 2000, les fonds totaux du gouvernement pour le sport et les activités récréatives s'élevaient à 2 124,2 millions de dollars. Ces fonds se décomposaient ainsi : les contributions du gouvernement du Commonwealth s'élevaient à 19,89 millions de dollars (9 %), l'État et les territoires australiens contribuaient à hauteur de 875,2 millions de dollars (41 %) et les collectivités locales avançaient 1 050,1 millions de dollars (49 %)[1]. L'Australian Sports Commission (ASC) est la fédération dépendant du gouvernement qui est responsable de la redistribution des fonds. Cette fédération fixe aussi les axes stratégiques des activités sportives australiennes et détermine les actions de l'institut des sports australien. Chaque État et territoire a aussi des agences responsables de la sécurité des sports et jeux. De plus, chacun des États et territoires gère ses instituts et académies de sport.

À travers le pays, on trouve une grande variété de sports. Selon les statistiques officielles du gouvernement, en , les sports les plus populaires en termes d'affluence des spectateurs étaient par ordre d'importance le football australien, les courses hippiques, les sports mécaniques, le rugby à XIII, le cricket, le rugby à XV, le ski et le football[2]. Les recherches d'une société de marketing ont montré, en , que les attractions qui attiraient le plus les adultes dans les capitales étaient le ski, le cricket, la natation, le tennis, le football australien, le football, le rugby à XIII, le rugby à XV et les sports automobiles[3]. En termes d'audience télévisuelle, selon The Guardian, cité par Australie-Australia.com, c’est le rugby à XIII qui est le sport le plus suivi d’Australie, devant le football australien, dit « footy », loin devant le football ou le rugby à XV[4]. En 2014, 590 000 personnes étaient chaque semaine devant leur poste pour la National Rugby League, contre 82 000 auditeurs hebdomadaires pour le Super 15 . La Grande Finale du Championnat NRL, ou la série des State of Origin sont suivis par plus de 4 millions et demi de téléspectateurs (20 % d'audimat).

Selon les statistiques officielles datées de , les formes les plus populaires d'"activités récréatives physiques" chez les australiens âgés de 15 ans et plus, étaient la marche, l'aérobic et le fitness, la natation, le golf, le tennis, le football et le football australien[5]. Selon quelques sources, la signification culturelle et la longue histoire du cricket en Australie expliquent qu'il est considéré comme un "sport national"[6],[7]. Les téléspectateurs regardent beaucoup le sport à la télévision. En fait, 9 des émissions les plus regardées du top 10 en 2005 étaient des programmes de sport, dont quatre de rugby à XIII (les 3 "State of Origin" et la "Grand Final").

La dévotion de la population concernant le sport est telle qu'elle est décrite parfois humoristiquement comme une "religion nationale australienne"[8] Des comiques populaires nationaux comme dans la série The Twelfth Man[9] ou encore le duo comique Roy and HG[10] montrent l'amour et l'obsession de l'Australie pour le sport sous forme de parodie.

Les ligues sportives professionnelles australiennes utilisent un modèle basé sur la franchise comme les ligues professionnelles de sport américaines. Le système européen d'organisation des ligues de sport professionnelles, caractérisé par un système de promotion et relégation, n'est pas utilisé en Australie, du moins au niveau professionnel.

En , le gouvernement australien a annoncé la mise en place d'une nouvelle police des drogues pour le sport qui, il espère, sera adoptée par tous les corps sportifs et qui devrait amener 6000 contrôles antidopage par an.