Le Championnat du monde de Formule 1 2004 couronne, une nouvelle fois le duo Schumacher-Ferrari. Jamais un pilote et son écurie n'ont autant dominé un championnat.

Championnat du monde de Formule 1 2004
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 55e
Nombre de manches 18 Grands Prix
Site web officiel www.fia.com
www.formula1.com
Palmarès
Champion pilote Michael Schumacher
Champion constructeur Scuderia Ferrari

Navigation

Michael Schumacher, au volant de sa Ferrari F2004, porte le record de victoires en une saison à treize et celui de victoires consécutives à sept. Il abandonne une seule fois, sur accident à Monaco, et termine une seule fois hors des gros points, à Shanghaï où son coéquipier Rubens Barrichello l'emporte.

À Suzuka, le 10 octobre, le Baron Rouge obtient sa quatre-vingt-troisième victoire (soit 32 succès de plus qu'Alain Prost, le précédent détenteur du record) et, après avoir réalisé sa soixante-troisième pole position, se rapproche du record de 65 départs en tête d'Ayrton Senna. Schumacher s'adjuge d'autres records en gagnant son cinquième titre consécutif dès le Grand Prix de Belgique, à quatre courses de la fin. Il totalise 148 points pour remporter sa septième couronne mondiale.

Comme en 2002, la Scuderia Ferrari exerce une domination sans partage sur le championnat, avec le concours de Rubens Barrichello (deux Grand Prix remportés, quatorze podiums), en ne laissant que trois victoires à la concurrence; Jarno Trulli s'imposant sur Renault à Monaco, Kimi Räikkönen sur McLaren à Spa-Francorchamps et Juan Pablo Montoya sur Williams à Sao-Paolo. Pour porter son record à quatorze titres constructeurs, l'écurie dirigée par Jean Todt compte sur le score : 262 points, soit 143 de mieux que BAR-Honda, l'équipe la plus régulière avec Jenson Button et Takuma Satō.