Jacques II (roi d'Angleterre)

roi d'Angleterre et d'Écosse / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Jacques VII (roi d'Écosse)

Quick facts: Titre, Roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irland...
Jacques II

Portrait de Jacques II par Nicolas de Largillierre, 1686.
Titre
Roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande

(3 ans, 10 mois et 5 jours)
Couronnement en l'abbaye de Westminster
Prédécesseur Charles II
Successeur Marie II et Guillaume III et II
Biographie
Dynastie Maison Stuart
Nom de naissance James Stuart
Date de naissance
Lieu de naissance Palais Saint James, Londres (Angleterre)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Saint-Germain-en-Laye (France)
Père Charles Ier
Mère Henriette-Marie de France
Conjoints Anne Hyde (1660-1671)
Marie de Modène (1673-1701)
Enfants Marie II
Anne
Jacques François Stuart,
prince de Galles
Louise Marie Thérèse Stuart
Henriette Fitz-James
Jacques Fitz-James
Henri Fitz-James
Religion Anglicanisme puis catholicisme


Monarques d'Angleterre
Monarques d'Écosse
Close

Jacques Stuart (en anglais : James Stuart), né le à Londres (Angleterre) et mort le à Saint-Germain-en-Laye (France), est roi d'Angleterre et d'Irlande sous le nom de Jacques II et roi d'Écosse sous le nom de Jacques VII du jusqu'à son renversement lors de la Glorieuse Révolution trois ans plus tard.

Jacques était le second fils du roi Charles Ier et donc l'arrière-petit-fils de Marie Stuart. Il accéda au trône à la mort de son frère Charles II. Son catholicisme, sa politique pro-française et ses ambitions absolutistes le rendirent très impopulaire et il dut affronter une opposition de plus en plus radicale de la part de l'élite religieuse et aristocratique anglaise. Lorsque sa seconde épouse Marie de Modène donna naissance à un fils, Jacques François Stuart, laissant présager la mise en place d'une dynastie catholique, les nobles anglais demandèrent l'aide du protestant Guillaume III d'Orange, le neveu de Jacques II[1] qui avait épousé sa cousine, Marie, la fille de Jacques II. Guillaume III débarqua en Grande-Bretagne à la tête d'une armée hollandaise et Jacques II fut contraint de se réfugier au château de Saint-Germain-en-Laye en France. Le Parlement considéra que cette fuite équivalait à une abdication et accorda la couronne à Guillaume et Marie qui régnèrent conjointement à partir de 1689 sous les noms de Guillaume III et de Marie II. Jacques tenta de récupérer son trône en débarquant en Irlande, mais ses partisans furent défaits lors de la bataille de la Boyne en . Il vécut le reste de sa vie en France, soutenu par son cousin le roi de France Louis XIV.