cover image

Belgrade (en serbe cyrillique : Београд ; en serbe latin : Beograd) est la plus grande ville et la capitale de la Serbie. Au recensement de 2011, la ville intra muros comptait 1 233 796 habitants et, avec le district dont elle est le centre, appelé Ville de Belgrade (Град Београд/Grad Beograd), 1 687 132 habitants[3] en 2017, cela représente 24 % de la population totale de Serbie[4].

Quick facts: Administration, Pays , Province , District , ...
Belgrade
Београд

Héraldique

Drapeau

De haut en bas, de gauche à droite : panorama de Belgrade, bâtiment de l'Assemblée nationale, Novi dvor, tour d'Avala, tour Ušće, tour Gardoš, académie serbe des sciences et des arts, église Saint-Sava, forteresse de Belgrade (Porte de Zindan), monument au Héros inconnu.
Administration
Pays Serbie
Province Serbie centrale
District Belgrade
Maire
Mandat
Aleksandar Šapić (SNS)
2022-
Code postal 11 000
Démographie
Gentilé Belgradois
Population 1 233 796 hab. (2011[1])
Densité 3 428 hab./km2
Population de l'agglomération 1 659 440 hab. (2011[2])
Géographie
Coordonnées 44° 49′ nord, 20° 28′ est
Altitude 117 m
Superficie 35 996 ha = 359,96 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Belgrade
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Belgrade
Liens
Site web www.beograd.rs
    Close

    Belgrade est l'une des plus anciennes cités d'Europe, avec une histoire qui s’étend sur plus de 7 000 ans. Selon les historiens, on évalue la destruction de la ville entre 28 et 33 fois, sa position stratégique en Europe étant son bonheur et son malheur, d'où les vers du XVe siècle de Constantin le philosophe, « Pleure ville blanche, le noir de tes deuils »[5]. Les premières traces de présence humaine dans la région remontent à la Préhistoire et à la culture de Vinča. Historiquement, Belgrade est l’antique cité de Singidunum, colonie romaine située dans la province de Mésie. Le nom slave Beograd apparaît pour la première fois le , dans une épître envoyée par le pape Jean VIII au prince Boris Ier de Bulgarie. Il a pour signification la « ville blanche ». Au fil de son histoire mouvementée, Belgrade a été conquise par 40 armées : elle a été romaine qui l'a surnommé « La colline aux méditations »[6], byzantine, hongroise, serbe, autrichienne, ottomane puis capitale de la Serbie officiellement indépendante de la Sublime Porte en 1878.

    Aujourd'hui, Belgrade dispose d'un statut qui la dote d'une assemblée et d'un gouvernement particuliers, à l'instar des districts de Serbie[7]. Sa zone métropolitaine, appelée « district de Belgrade » ou « Ville de Belgrade », est divisée en 17 municipalités qui possèdent toutes leur propre conseil local[8]. Le district de Belgrade couvre ainsi 3,6 % du territoire de la Serbie et abrite 21 % de la population du pays (hors Kosovo). Belgrade est le centre économique de la Serbie, mais aussi la capitale de la culture serbe et celui de l'éducation et des sciences du pays.

    Oops something went wrong: