cover image

Zagreb (prononcé en croate : /ˈzɑːgrɛb/ ; hongrois : Zágráb ; italien : Zagabria ; anciennement nommée en allemand : Agram) est la capitale de la Croatie. Au recensement de 2011, la ville compte 688 163 habitants, tandis que le comitat compte 790 017 habitants, dont 93,14 % de Croates[4]. La région de Zagreb  le comitat de la ville de Zagreb et le comitat de Zagreb  compte 1 107 623 habitants.

Quick facts: Administration, Pays , Comitat , Maire , Code...
Zagreb

Héraldique

Drapeau

De haut en bas, de gauche à droite : place Ban-Jelačić, place Saint-Marc avec l'église Saint-Marc, bibliothèque nationale et universitaire, pavillon des arts, Théâtre national croate, place de la cathédrale.
Administration
Pays Croatie
Comitat Ville de Zagreb
Maire Tomislav Tomašević (hr)
Code postal 10xxx
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local (0) 1
Démographie
Gentilé Zagrébois, Zagréboise(s) [1]
Population 688 163 hab. (2011[2])
Densité 1 073 hab./km2
Population comitat 790 017 hab. (2011[3])
Densité 1 232 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 48′ 47″ nord, 15° 58′ 38″ est
Altitude 122 à 1 035 m
Superficie 64 143 ha = 641,43 km2
Superficie comitat 64 143 ha = 641,43 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Croatie
Zagreb
Géolocalisation sur la carte : Croatie
Zagreb
Liens
Site web www.zagreb.hr
    Close

    Zagreb est située au nord du pays sur les flancs de la Medvednica à côté de la Save à une altitude d'environ 122 m. Sa situation géographique favorable dans le Sud-Ouest de la plaine de Pannonie qui s'étend des Alpes aux Alpes dinariques et à la mer Adriatique la place sur les axes de communication entre l'Europe centrale et la mer Adriatique. Les interconnexions de transports, la concentration des industries, de la recherche scientifique et industrielle font de Zagreb le centre économique de la Croatie. Zagreb est également le siège du gouvernement, des corps administratifs et de presque tous les ministères. En 2018, Zagreb rejoint le mouvement Fab City, suivant l'appel lancé par le maire de Barcelone, Xavier Trias, à ce que toutes les villes du monde deviennent autosuffisantes pour 2054[5].

    Oops something went wrong: