L'Irlande (en irlandais : Éire /ˈeːɾʲə/ Écouter ; en anglais : Ireland /ˈaɪələnd/ Écouter ; en scots d'Ulster : Airlann /ˈɑːrlən/ ; en latin : Hibernia) est une île de l'archipel des îles Britanniques située dans l'océan Atlantique nord. Troisième plus grande île d'Europe, elle est séparée de la Grande-Bretagne, située à l'est, par la mer d'Irlande. Cette île correspond à la terre traditionnelle du peuple irlandais.

Quick facts: Géographie, Pays , Archipel , Localisation , ...
Irlande
Ireland (en)
Éire (ga)
Airlann (sco-ulster)

Image satellite de l'Irlande.
Géographie
Pays Irlande
Royaume-Uni
Archipel Îles Britanniques
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 53° 30′ N, 7° 24′ O
Superficie 84 420 km2
Côtes 3 700 km
Point culminant Carrauntuohil (1 041 m)
Géologie Île continentale
Administration
Statut Partagée entre la République d'Irlande, État souverain, et l'Irlande du Nord, une nation constitutive du Royaume-Uni
Démographie
Population 6 953 000 hab. (2018)
Densité 82,36 hab./km2
Gentilé Irlandais(e)
Plus grande ville Dublin
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC±00:00
Géolocalisation sur la carte : Europe
Irlande
Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique
Irlande
Îles en Irlande - Îles au Royaume-Uni
Close

L'île est politiquement divisée entre la République d'Irlande[Note 1], un État souverain occupant la majeure partie de l'île, et l'Irlande du Nord, une nation constitutive du Royaume-Uni occupant le Nord-Est de l'île[Note 2]. Sa population s'élève en 2016 à 6,6 millions d'habitants (4,8 millions dans la république et 1,8 million en Irlande du Nord)[1], ce qui en fait la deuxième île d'Europe par population après la Grande-Bretagne. Ses plus grandes villes sont la capitale républicaine Dublin, la capitale nord-irlandaise Belfast, Cork, Galway et Limerick et Derry-Londonderry[Note 3].

Traditionnellement, l'île est divisée en quatre provinces : l’Ulster au nord, le Connacht à l'ouest, le Munster au sud et le Leinster à l'est. Ces quatre provinces sont elles-mêmes subdivisées en trente-deux comtés. L'Irlande du Nord est constituée de six des neuf comtés de l'Ulster.

L'île, qui s'étend sur 84 420 km2, est caractérisée par des montagnes de basse altitude sur les côtes entourant une plaine centrale. L'île est drainée par ses fleuves dont le principal est le Shannon et comporte également de nombreux lacs. L'Irlande connaît un climat de type océanique, avec des précipitations relativement importantes. Elle est bordée par l'océan Atlantique sur sa côte ouest, le canal du Nord qui la sépare de l'Écosse au nord, la mer d'Irlande à l'est et la mer Celtique au sud.

Les plus anciennes traces d'occupation humaine de l'Irlande datent d'il y a 33 000 ans[2]. Colonisée par les Celtes au VIe siècle av. J.-C. , l'Irlande est christianisée par saint Patrick au Ve siècle. Au Moyen Âge, l'île est régulièrement attaquée et colonisée par les Vikings, puis subit les invasions normandes et anglaises. L'île devient un État client en étant unifié en un seul royaume par l'Angleterre en 1542, et partage le même monarque que l'Angleterre et l'Écosse à partir de l'Union des Couronnes en 1603. Elle est rattachée à la Grande-Bretagne en 1800 par un l'Acte d'union, donnant naissance au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande.

Au XIXe siècle, l'Irlande est ravagée par la Grande Famine et connaît une forte émigration vers le Nouveau Monde. Le nationalisme commence à se développer à la fin du siècle, et l'échec du projet de Home Rule aboutit à la guerre d'indépendance irlandaise et à la partition de l'île. Avec le Traité anglo-irlandais, l'Irlande du Sud accède à l'indépendance en 1922 mais l'Irlande du Nord quitte le nouvel État libre d'Irlande le lendemain de sa création. Dans les années 1970-1980, l'Irlande du Nord connaît une guerre civile connue sous le nom de Troubles entre unionistes (partisans de l'appartenance au Royaume-Uni) et nationalistes (luttant pour la réunification de l'île). Le conflit prend fin avec l'accord du Vendredi saint en 1998 qui met en place une coopération entre les deux Irlande. Aujourd'hui, bien que les relations soient apaisées, des tensions subsistent, notamment lors de la fête des orangistes chaque 12 Juillet.

La culture irlandaise exerce une influence significative sur d'autres cultures, notamment dans le domaine de la littérature. Parallèlement à la culture occidentale dominante, il existe une forte culture indigène qui s'exprime à travers les sports gaéliques, la musique irlandaise, la langue irlandaise et la danse irlandaise. La culture de l'île partage de nombreuses caractéristiques avec celle de la Grande-Bretagne, notamment la langue anglaise (le scots d'Ulster est parlée par une faible proportion de la population en Irlande du Nord) et des sports tels que le football, le rugby, le sport hippique, le golf et la boxe.

Oops something went wrong: