Paul de Tarse, ou saint Paul pour les catholiques et les orthodoxes, portant aussi le nom juif de Saul, né au début du Ier siècle probablement à Tarse en Cilicie et mort vers 67 à Rome, est une personnalité du christianisme primitif. Juif et citoyen romain de naissance, il persécute les disciples de Jésus de Nazareth avant de se revendiquer apôtre de ce dernier, bien qu'il n'appartienne pas au cercle des Douze.

Quick facts: Apôtre des nations, martyr, Naissance , Décès...
Paul de Tarse
Saint chrétien

Saint Paul avec ses deux attributs,
par Antoine van Dyck (1618-1620), Niedersächsisches Landesmuseum, Hanovre.
Apôtre des nations, martyr
Naissance début du Ier siècle
Tarse, Cilicie, Empire romain
Décès vers 67 
à Rome, Italie, Empire romain
Autres noms L'Apôtre des gentils
Vénéré à Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs à Rome
Fête 25 janvier (Fête de la conversion de saint Paul)
10 février (Fête du naufrage de saint Paul à Malte)
29 juin solennité de saint Pierre et saint Paul

30 juin Commémoraison de saint Paul (calendrier traditionnel)
18 novembre (Fête de la dédication des basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul)

Attributs Épée (symbole de son martyre) et livre (symbole de ses écrits)
Close

Paul de Tarse devient dès lors l'une des figures majeures de la diffusion du christianisme en dehors des cercles juifs et judéo-chrétiens ainsi que dans plusieurs communautés chrétiennes primitives en Asie mineure, en Grèce et à Rome. La tradition chrétienne le surnomme l'« Apôtre des Gentils » c'est-à-dire des non-juifs, ou encore l'« Apôtre des nations ».

Au cours de sa mission itinérante, qui s'étale des années 40 aux années 60, il adresse un certain nombre de lettres à ces premières communautés. Ces lettres, dites « épîtres pauliniennes », écrites avant les Évangiles, sont les documents les plus anciens du christianisme. Elles représentent l'un des fondements de la théologie chrétienne, en particulier dans le domaine de la christologie, mais aussi, d'un point de vue historique, une source majeure sur les origines du christianisme.