cover image

Union des républiques socialistes soviétiques

ancien État eurasiatique de 1922 à 1991 / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur URSS?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

L'Union des républiques socialistes soviétiques[1], abrégé en URSS[N 2],[2] ou Union soviétique (en russe Союз Советских Социалистических Республик, СССР écouter ; transcription : Soïouz Sovietskikh Sotsialistitcheskikh Riespoublik, SSSR ; litt. « Union des républiques socialistes des conseils »), était un État fédéral transcontinental à régime communiste. Cette fédération a existé de sa proclamation le à sa dissolution le .

Union des républiques socialistes soviétiques
(ru) Союз Советских Социалистических Республик
Soïouz Sovietskikh Sotsialistitcheskikh Riespoublik

  
(68 ans, 11 mois et 26 jours)

Drapeau
Drapeau de l'URSS.
Blason
Emblème de l'URSS.
Devise en russe : Пролетарии всех стран, соединяйтесь! (Proletarii vsiekh stran, soïedinyaïtes' !, « Prolétaires de tous pays, unissez-vous ! »)
Hymne

en russe : Интернационал (Internatsional, « L'Internationale »), de 1922 à 1944


en russe : Госуда́рственный гимн Сове́тского Сою́за (Gosudárstvennyy gimn Sovétskogo Soyúza, « Hymne d'État de l'Union soviétique »), de 1944 à 1991
Description de cette image, également commentée ci-après
Localisation de l'URSS pendant la Guerre froide.
Informations générales
Statut Fédération de républiques soviétiques (1922–1991).
État communiste à parti unique (1922–1990).
Régime semi-présidentiel (1990–1991).
Capitale Moscou
Langue(s) De jure celles des quinze Républiques fédérées, de facto le russe comme langue usuelle de l'État (langue officielle de jure en 1990 et 1991[N 1]).
Religion Aucune, l'athéisme d'État étant la doctrine officielle du communisme.
Monnaie Rouble soviétique
Fuseau horaire UTC +2 à +12
Domaine internet .su
Indicatif téléphonique +7
Démographie
Population (1991) 293 047 571 hab.
Densité (1991) 13,1 hab./km2
Gentilé Soviétique
Superficie
Superficie (1990) 22 402 200 km2
Histoire et événements
Révolution d'octobre.
Traité de Brest-Litovsk.
Proclamation de l'Union soviétique.
Mort de Lénine.
Reconnaissance internationale.
Pacte germano-soviétique.
1941–1945 Grande Guerre patriotique.
1947–1991 Guerre froide.
Mort de Staline.
octobre 1962 Crise de Cuba.
1979–1989 Invasion de l'Afghanistan.
Catastrophe nucléaire de Tchernobyl.
1989–1990 Chute des régimes communistes d'Europe de l'Est et Réunification allemande.
Dissolution de l'URSS.
Secrétaire général du Parti
19171922 Vladimir Lénine
19221953 Joseph Staline
19531964 Nikita Khrouchtchev
19641982 Léonid Brejnev
19821984 Iouri Andropov
19841985 Konstantin Tchernenko
19851991 Mikhaïl Gorbatchev
Chef de l'État
19221938 (1er) Mikhaïl Kalinine
19881991 (der) Mikhaïl Gorbatchev
Chef de gouvernement
19221924 (1er) Vladimir Lénine
1991 (der) Ivan Silaïev
Soviet suprême
Chambre haute Soviet des nationalités
Chambre basse Soviet de l'Union

État le plus vaste du monde, l'URSS occupait un sixième des terres émergées et s'étendait sur onze fuseaux horaires, de la mer Baltique et de la mer Noire à l'océan Pacifique, soit toute la partie nord-est de l'Eurasie. C'était la majeure partie du territoire de l'ancien Empire russe, moins la Pologne et la Finlande indépendantes depuis la guerre civile russe de 1918 à 1921, et augmentée des gains territoriaux de la période stalinienne en Europe orientale et en Asie de l'Est entre 1939 et 1945.

Le territoire de l'URSS évolua donc dans le temps, surtout durant et à l'issue de la Seconde Guerre mondiale. L'Union était composée de républiques fédérées (dont le nombre varia également selon les époques) qui sont devenues indépendantes lors de sa dislocation  tout en restant, pour la plupart, liées au sein de diverses entités  ainsi que d'un certain nombre de républiques et régions autonomes.

La formation de l'URSS fut l'une des conséquences de la révolution russe de 1917. La révolution de Février mit fin au règne des tsars dont Nicolas II fut le dernier représentant, et instaura la République russe qui fut renversée le par les bolcheviks lors de la révolution d'Octobre[N 3]. L'un des moteurs de la création de l'URSS fut la volonté de Vladimir Lénine d'appliquer sa doctrine fédéraliste en transformant la Russie unitaire en une union de républiques formées selon le principe des territoires ethniques jouissant d'un certain degré d'autonomie culturelle locale. Sa conception s'opposait initialement à celle du nationalisme soviétique de Joseph Staline, qui voulait créer une seule république socialiste fédérative soviétique de Russie. Toutefois, Staline revint ultérieurement sur ses positions et, dans les années 1925-1939, procéda lui-même à la création de plusieurs républiques fédérées (dans le Caucase, en Carélie et en Asie centrale)[3].

L'URSS était gouvernée par le Parti communiste de l'Union soviétique (PCUS) et tout particulièrement par son bureau exécutif : le Politburo. Tous les appareils (législatif, exécutif ou judiciaire), ainsi que la presse et la société civile dans son ensemble, étaient directement soumis à l'autorité de ce parti unique et de sa police politique (successivement Tchéka, Guépéou, NKVD, MGB, KGB…), rendant factice l'autonomie constitutionnelle des républiques fédérées et autres entités autonomes, ainsi que celle des soviets et de leur hiérarchie dont le Soviet suprême et de ses deux composantes, le Soviet de l'Union (un député pour 300 000 habitants) et le Soviet des nationalités (25 députés pour chaque république soviétique fédérée, 11 pour chaque république autonome, cinq pour chaque oblast autonome et un pour chaque okroug ou raïon autonome).

Ces pratiques[4], analysées dès 1970 par Andreï Amalrik comme une impasse politique, sociale et économique, produisant une perte d'espoir et de légitimité[5], incitèrent le gouvernement soviétique, présidé à partir de 1985 par Mikhaïl Gorbatchev, à réformer le système par une politique de glasnost transparence ») et de perestroïka restructuration »). Malgré un référendum organisé en mars 1991 au cours duquel 77,85 % des électeurs se prononcèrent en faveur de la préservation de l'Union soviétique, un coup d'État en août 1991 précipita la chute du pays. La Communauté des États indépendants (CEI) est créée le 8 décembre 1991 et quelques jours plus tard, le 25 décembre, Gorbatchev démissionne de son poste de président de l'URSS[6].

La fédération de Russie est l'État continuateur de l'Union soviétique et a notamment hérité de son siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.

Oops something went wrong: