cover image

Washington, officiellement le District de Columbia (en anglais : District of Columbia), souvent appelée Washington, D.C. (prononcé : /ˈwɑʃɪŋtən ˈdiː ˌsiː/[2]), The District, ou simplement D.C. (pour éviter la confusion avec l'État de Washington)[3], est la capitale des États-Unis. Selon les dernières estimations (2019), elle compte 705 749 habitants[4] intra-muros sur une superficie de 177 km2 ; son aire urbaine en compte environ 6,2 millions, la sixième des États-Unis, après Houston et devant Miami. Elle a le statut de ville indépendante.

Quick facts: Administration, Pays , Comté , Maire Mandat ...
Washington
District de Columbia

Sceau du district de Columbia.

Drapeau du district de Columbia.
De haut en bas, de gauche à droite : Maison-Blanche, Lincoln Memorial, Jefferson Memorial, Cour suprême des États-Unis, Cathédrale nationale de Washington, Capitole des États-Unis, Washington Monument
Administration
Pays États-Unis
Comté Ville indépendante
Maire
Mandat
Muriel Bowser (D)
Depuis
Code FIPS 20001–20098, 20201–20599
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 202
Démographie
Gentilé Washingtonien
Population 705 749 hab.[1] (2019)
Densité 3 987 hab./km2
Population aire urbaine 6 280 487 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 38° 53′ 42″ nord, 77° 02′ 12″ ouest
Superficie 17 700 ha = 177 km2
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation
Devise en latin : Justitia Omnibus
 Justice pour tous »)
Surnom « Chocolate City »
Localisation

Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Washington
District de Columbia
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Washington
District de Columbia
Liens
Site web dc.gov
    Close

    En tant que capitale fédérale, elle ne fait pas partie des cinquante États de l'Union et dépend directement du Congrès. Son statut spécial vaut à ses habitants de ne pas disposer de représentants ni de sénateurs[5]. La ville est le siège de nombreuses institutions américaines et internationales, telles que la Maison-Blanche (résidence officielle du président), le Capitole, siège du Congrès (constitué de ses deux chambres : la Chambre des représentants et le Sénat), ainsi que le siège de la Banque mondiale (BM), du Fonds monétaire international (FMI), de la Cour suprême et d'autres organismes fédéraux, comme la Réserve fédérale des États-Unis (Fed). Elle accueille en outre 176 ambassades et représentations diplomatiques.

    Washington est créée à la suite de la signature du Residence Act en 1790, qui prévoit la création d'une capitale fédérale. Elle est fondée en janvier 1791, sur les rives du fleuve Potomac, à proximité des villes de Georgetown et d'Alexandria. Nommée en hommage au premier président des États-Unis, George Washington, elle est construite ex nihilo selon un plan hippodamien de l'ingénieur français Pierre Charles L'Enfant. L'urbanisme diffère de la plupart des autres villes américaines car la construction de gratte-ciel y est interdite : l'architecture de Washington est marquée par une faible hauteur et un héritage de l'architecture coloniale.

    Washington devient la capitale des États-Unis en 1800[6]. Peu peuplée durant la première moitié du XIXe siècle, ce n'est qu'à la fin de la guerre de Sécession qu'elle acquiert sa légitimité en tant que capitale, devenant le symbole de l'unité retrouvée. Située dans le Nord-Est des États-Unis sur la côte Atlantique, entre le Maryland et la Virginie, la ville se trouve à 57 km au sud-ouest de Baltimore, à 199 km de Philadelphie et 329 km de New York. Elle marque l'extrémité méridionale de la mégalopole américaine, appelée également BosWash. Les coordonnées géographiques de la ville correspondent au point zéro, d'où sont calculées toutes les distances routières aux États-Unis. Son climat est de type subtropical humide, avec de fortes variations de température entre l'été et l'hiver.

    En tant que siège de la plupart des institutions fédérales, l'économie est fortement dépendante des activités gouvernementales, qui représentent jusqu'à 50 % de son PIB au milieu du XXe siècle. Aujourd'hui, l'économie est diversifiée, notamment dans l'industrie de l'armement et de l'informatique. La population de la ville se stabilise de nos jours autour de 700 000 habitants, après avoir connu une baisse importante depuis la Seconde Guerre mondiale, essentiellement en raison du départ des Blancs pour les banlieues environnantes. Devenue une ville en majorité composée d'Afro-Américains (71 % en 1970), Washington comprend historiquement plusieurs quartiers presque exclusivement noirs  dont certains connaissent actuellement un processus d'embourgeoisement  et est depuis que les Washingtoniens votent aux élections présidentielles (1964) un bastion du Parti démocrate.

    La ville compte plusieurs universités, dont la prestigieuse université de Georgetown, ainsi que la Bibliothèque du Congrès, plus grande bibliothèque au monde. Washington dispose de services de polices dépendant de la municipalité, ainsi que de la Garde nationale du district de Columbia qui, en tant que force fédérale, dépend du président lui-même. Le district de Columbia ne dispose donc pas de forces autonomes comme les Polices d'État ou les Forces de défense d'État existant dans les États de l'Union.