Louis Aragon

poète et romancier français / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Louis Aragon est un poète, romancier et journaliste français, né probablement[1] le à Paris, où il est mort le .

Louis Aragon
Louis Aragon vers 1950.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Pseudonymes
Arnaud Saint Romain, Arnaud de Saint-Roman, François la Colère, Témoin des martyrs, Albert de Routisie
Nationalité
Domiciles
Formation
Activité
Père
Mère
Marguerite Toucas-Massillon (d)
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Conflits
Mouvements
Genres artistiques
Distinctions
Prononciation
Œuvres principales

Avec André Breton, Tristan Tzara, Paul Éluard, Philippe Soupault, il est l'un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. Après sa rupture avec le surréalisme en 1931, il s'engage pleinement dans le Parti communiste français, auquel il avait adhéré en 1927, et dans la doctrine littéraire du réalisme socialiste. La défaite de 1940 marque un tournant dans sa poésie, et Aragon se tourne alors vers une réinterprétation de la tradition poétique et romanesque.

À partir de la fin des années 1950, Léo Ferré et Jean Ferrat mettent en musique ou chantent nombre de ses poèmes, ce qui contribue à faire connaître son œuvre poétique à un large public.

Avec Elsa Triolet, il a formé l'un des couples emblématiques de la littérature française du XXe siècle. Plusieurs recueils d'Aragon lui sont dédiés, et ses œuvres font souvent référence aux œuvres de sa compagne.