Pierre Laval, né le à Châteldon (Puy-de-Dôme) et mort exécuté le à la prison de Fresnes (Seine), est un homme d'État français.

Quick facts: Fonctions, Chef du gouvernement et ministre d...
Pierre Laval

Pierre Laval en 1931.
Fonctions
Chef du gouvernement
et ministre des Affaires étrangères, ministre de l'Intérieur et ministre de l'Information

(2 ans, 4 mois et 1 jour)
Chef de l'État Philippe Pétain
Gouvernement Laval VI
Prédécesseur François Darlan
(vice-président du Conseil)
Successeur Charles de Gaulle
(président du Gouvernement
provisoire de la République
française)
Vice-président du Conseil des ministres
(Vichy)
(ministre d'État du 23 juin au 10 juillet 1940)
[1]

(5 mois et 1 jour)
Chef de l'État Philippe Pétain
Gouvernement Laval V
Prédécesseur Philippe Pétain
(président du Conseil)
Successeur Pierre-Étienne Flandin
Président du Conseil des ministres

(7 mois et 17 jours)
Président Albert Lebrun
Gouvernement Laval IV
Législature XVe
Prédécesseur Fernand Bouisson
Successeur Albert Sarraut

(1 an et 24 jours)
Président Gaston Doumergue
Paul Doumer
Gouvernement Laval I, II et III
Législature XIVe
Prédécesseur Théodore Steeg
Successeur André Tardieu
Ministre des Affaires étrangères

(1 an, 3 mois et 11 jours)
Président Albert Lebrun
Gouvernement Doumergue II
Flandin I
Bouisson
Laval IV
Prédécesseur Louis Barthou
Successeur Pierre-Étienne Flandin

(1 mois et 6 jours)
Président Paul Doumer
Gouvernement Laval III
Prédécesseur Aristide Briand
Successeur André Tardieu
Ministre des Colonies

(8 mois et 4 jours)
Président Albert Lebrun
Gouvernement Doumergue II
Prédécesseur Henry de Jouvenel
Successeur Louis Rollin
Ministre du Travail et de la Prévoyance sociale

(3 mois et 14 jours)
Président Paul Doumer
Albert Lebrun
Gouvernement Tardieu III
Prédécesseur Adolphe Landry
Successeur Albert Dalimier

(9 mois et 11 jours)
Président Gaston Doumergue
Gouvernement Tardieu II
Prédécesseur Louis Loucheur
Successeur Édouard Grinda
Ministre de l'Intérieur

(11 mois et 18 jours)
Président Gaston Doumergue
Paul Doumer
Gouvernement Laval I et II
Prédécesseur Georges Leygues
Successeur Pierre Cathala
Biographie
Nom de naissance Pierre Jean Mary Laval[2]
Date de naissance
Lieu de naissance Châteldon (France)
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Fresnes (France)
Nature du décès Fusillé
Nationalité Français
Parti politique SFIO (1905-1922)
Enfants Josée Laval
Entourage René de Chambrun (gendre)
Profession Avocat

Close

Sous la Troisième République, maire d'Aubervilliers et parlementaire de la Seine puis du Puy-de-Dôme, il est membre de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) avant de s’éloigner de la gauche. Dans les années 1930, il est une figure importante de la droite, et s'oppose au Front populaire.

Il est plusieurs fois ministre à partir de 1925, en particulier ministre des Affaires étrangères : bien qu’il soit situé à droite et anticommuniste, mais tenant d'une ligne pacifiste, il signe en 1935 le traité franco-soviétique d'assistance mutuelle. Il est président du Conseil en 1931-1932 puis en 1935-1936, menant alors une impopulaire politique de déflation.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est avec Philippe Pétain la personnalité la plus importante du régime de Vichy et le principal maître d'œuvre de la politique de collaboration avec l'Allemagne nazie. D'abord vice-président du Conseil et dauphin désigné de Pétain jusqu'à son éviction soudaine en , il revient comme chef du gouvernement d’ à , accentuant la collaboration, désirant anticiper les désirs des nazis, avec comme but de permettre à la France d'occuper une place de choix dans une future Europe allemande.

En fuite à la Libération, il est arrêté, condamné à mort pour haute trahison et complot contre la sûreté intérieure de l'État par la Haute Cour de justice. Il est fusillé après avoir avalé une capsule de cyanure.