cover image

Gendarmerie nationale (France)

force armée française, à statut militaire, chargée des missions de police principalement en zones non urbaines / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Gendarmerie nationale (France)?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

La Gendarmerie nationale française[alpha 1] est une force armée française chargée de missions de police, en particulier dans les zones rurales et périurbaines et sur les voies de communication[3]. Elle est sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer[réf. souhaitée], mais reste placée sous l'autorité du ministère des Armées pour l'exécution de ses missions militaires.

Gendarmerie nationale
Gendarmerie_nationale_logo.svg
Histoire
Fondation
Moyen Âge Maréchaussée »)[1]
1791 Gendarmerie nationale »)
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Membres
Effectif
102 269 personnels civils et militaires (2018)
Ministres
Directeur général
Organisation mère
Affiliation
Budget
9,56 milliards (2021)[2]
Site web
Identifiants
data.gouv.fr

La Gendarmerie est habituellement chargée de la sécurité dans les zones rurales et dans les zones périurbaines, alors que la Police nationale est chargée de cette mission dans les zones urbaines. Les deux forces ont ainsi chacune une zone de responsabilité propre, dites ZGN pour la Gendarmerie nationale, ou ZPN pour la Police nationale même si certaines missions peuvent être accomplies indifféremment par les deux forces sur l'ensemble du territoire (police judiciaire, maintien de l'ordre ou secours en montagne, par exemple). La ZGN représente environ 51 % de la population française et 96 % du territoire national (métropole et outre-mer).

La Gendarmerie assure trois types de missions en collaboration avec les autres forces de la police française :

Héritière de la Maréchaussée, la Gendarmerie est l'une des plus anciennes institutions françaises[1]. De nombreux pays dans le monde ont adopté le principe d'une force de police à statut militaire directement inspirée par la Gendarmerie française[5].

Depuis 2009, la Gendarmerie nationale, qui fait partie des forces armées françaises[6], est également rattachée au ministère de l'Intérieur aux côtés de la Police nationale et de la Sécurité Civile. Placée sous l'autorité budgétaire et opérationnelle de ce ministère, elle conserve néanmoins son statut militaire. Certaines unités sont placées pour emploi au ministère des Armées, comme les gendarmeries[alpha 1] spécialisées, le département Gendarmerie du service historique de la Défense et comme certains personnels détachés. La Gendarmerie nationale et ses personnels restent cependant sous la tutelle de ce dernier ministère concernant le statut militaire de l'Arme et de la majorité de ses effectifs, les missions militaires et les opérations extérieures Opex » dans le jargon militaire) pour les missions de prévôté et autres.

Sainte Geneviève est la sainte-patronne des gendarmes[7].

Le musée de la Gendarmerie nationale qui présente l'histoire de l'institution depuis l'époque de la Maréchaussée jusqu'à nos jours est situé à Melun.

Oops something went wrong: