cover image

Enclave et exclave

descriptions géographiques de territoires / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Une enclave est un territoire, ou morceau de territoire (il s'agit dans ce cas d'une exclave de son territoire principal), complètement entouré par une seule autre entité territoriale[1]. Un exemple est l'État indépendant du Lesotho enclavé dans l'Afrique du Sud.

La région C est une exclave du pays B, ainsi qu'une enclave dans le pays A qui l'encercle complètement.
La région C est une exclave du pays B, mais est seulement semi-enclavée car il y a une frontière maritime (D).

On dit aussi de manière figurative, toujours dans le domaine de la géographie, qu'une ville ou une région est « enclavée » quand elle est isolée, éloignée de tout axe important de transport, comme peuvent par exemple l'être la Corse ou telle vallée alpestre. On peut parler aussi de « territoire enclavé » pour des territoires n'ayant pas accès à la mer, comme l'Autriche.

Une exclave est, en géographie humaine, un morceau de territoire sous souveraineté d'un pays, du territoire principal duquel il est séparé par un ou plusieurs pays ou mers[1]. Un exemple historique est le territoire de Berlin-Ouest — enclavé dans le territoire de l'Allemagne de l'Est — qui était une exclave de l'Allemagne de l'Ouest.

Les enclaves et les exclaves existent aussi à un niveau moindre que celui d'un pays (par exemple au niveau de la région), lorsqu'une subdivision administrative (d'un pays) est située en dehors de sa division « mère » (à laquelle elle est rattachée). Par exemple, en France, le canton de Valréas est une enclave rattachée au département du Vaucluse, enclave qui se trouve physiquement dans le département de la Drôme.