cover image

L’Alsace (prononciation : /al.zas/ ; en alsacien : ’s Elsàss, en allemand : das Elsass) est une région historique et une collectivité territoriale de l’est de la France à la frontière avec l'Allemagne et la Suisse. Ses habitants sont appelés les Alsaciens. Sa capitale est Strasbourg.

Quick facts: Administration, Pays , Collectivité territori...
Alsace
's Elsàss (alsacien)

L'Alsace.

Blason de l'Alsace homologué par les préfets.

Drapeau de l'Alsace, juxtaposant les armes des deux départements.
Administration
Pays France
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Départements Bas-Rhin
Haut-Rhin
Villes principales Strasbourg
Mulhouse
Colmar
Haguenau
Saint-Louis
Sélestat
Saverne
ISO 3166-2 FR-6AE
Démographie
Gentilé Alsaciens, Alsaciennes
Population 1 898 533 hab. (2020)
Densité 229 hab./km2
Langues traditionnelles Alsacien
Franc-comtois
Welche
Yédisch-Daïtsch
Cultes concordataires Calvinisme
Catholicisme
Judaïsme
Luthéranisme
Géographie
Coordonnées 48° 30′ nord, 7° 30′ est
Superficie 8 280,17 km2
Point culminant Grand Ballon (1424 m.)
Grands lacs (> 50 ha) Lac de Kruth-Wildenstein
Lac de Michelbach
Divers
Animal symbole Cigogne blanche
Domaine internet .alsace
    Close

    L'histoire récente de l'Alsace est liée de près à celle du département voisin de la Moselle, tous les deux ayant en commun l'héritage du second empire allemand (droit local d'Alsace-Moselle) et une influence franco-germanique forte.

    De 1956 à 2015, l'Alsace est une région administrative, composée des deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Le , elle fusionne avec les régions de Champagne-Ardenne et de Lorraine pour former la région Grand Est. Le 1er janvier 2021, une nouvelle collectivité territoriale  la collectivité européenne d'Alsace  reprenant exactement les mêmes limites géographiques et continuant à faire partie de la région Grand Est est créée.

    Géographiquement elle se trouve entre le massif des Vosges et le Rhin. Région de l'Europe rhénane, elle fait plus largement partie de l'espace culturel de l'Europe centrale et est historiquement une terre de langue germanique (alémanique et francique) avec des parties romanes (vallées welches, certaines communes du Sundgau). Malgré son identité forte, l'Alsace est une région cosmopolite[1], métissée[2] et fortement diversifiée sur le plan religieux[3]. La région historique sous l'Ancien Régime était subdivisée en trois entités : la Haute-Alsace[Note 1], la Basse-Alsace[Note 2] et la République de Mulhouse[Note 3]. Cette dernière se lance dans l'aventure industrielle dès 1746 et vote sous la contrainte militaire sa réunion à la France en 1798.

    Française entre le milieu du XVIIe siècle et 1870, à la suite de son annexion par Louis XIV, l'Alsace accueille avec enthousiasme la Révolution française. Berceau de La Marseillaise[4], elle a vu naître des généraux révolutionnaires comme Kléber, Westermann, Kellermann, Rapp[5] ou encore Amey. L'implication des Alsaciens dans la Révolution, ainsi que plus tard dans l'affaire du capitaine Dreyfus, scella leur attachement à la République française[6],[7] [sources douteuses].

    Après la défaite lors de la guerre franco-allemande de 1870, l'Alsace (moins l'arrondissement de Belfort) et une partie de la Lorraine (actuel département de la Moselle) sont annexées à l'Empire allemand. Celles que l'on désigne alors comme les « provinces perdues » inspireront un revanchisme qui accompagnera toute la Troisième République. Terre d'Empire (« Reichsland » en allemand), l'Alsace-Lorraine est dotée d'une constitution en 1911 qui est suspendue dès le début de la Première Guerre mondiale. À l'issue de celle-ci, l'Alsace-Lorraine sera à nouveau annexée à la République française en 1919. Puis en 1940, elle est une nouvelle fois annexée par l'Allemagne, lors de la Seconde Guerre mondiale (sous le nom administratif de « CdZ-Gebiet Elsass »), avant de redevenir française en 1945. Cette histoire houleuse est une clé essentielle à la compréhension de certains particularismes locaux. Ainsi dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, de nombreux domaines sont régis par le Droit Local Alsacien-Mosellan[8] qui se substitue au droit général français.

    Strasbourg est la plus importante[9] des cinq grandes agglomérations alsaciennes devant Mulhouse[10], Colmar[11], Haguenau[12] et Saint-Louis (banlieue française de la ville de Bâle en Suisse)[13],[14]. Les unités urbaines de Strasbourg et de Mulhouse dépassent chacune les 200 000 habitants. De tradition industrielle forte, Mulhouse est, avec Amiens, la grande ville de France métropolitaine qui a la plus forte proportion de jeunes de moins de 19 ans[15]. Strasbourg est le siège de plusieurs institutions européennes, dont le Parlement européen et le Conseil de l'Europe.

    Oops something went wrong: